Forum RPG tiré de l'univers d'Hakuouki, Feodal Kyoto mêle Japon féodal et fantastique. Pour changer l'Histoire, les dieux envoient leurs élus de 2016 en 1863. Geisha, ninja, rônin du shinsengumi... Onis ou Humains... Réécrivez l'Histoire (NC -18)
 
Forum +18 H/Y/Y
Inspiré du jeu Hakuouki
Aucune connaissance du jeu ou du Japon n'est nécessaire

Partagez | 
 

 Le Shinsengumi

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Bishamonten
avatar
Messages : 199
avatar
Bishamonten
MessageSujet: Le Shinsengumi   Mer 20 Avr - 16:57


Le Shinsengumi


Le Shinsengumi était une force de police spéciale japonaise à la fin du Shogunat Tokugawa. Célèbre pour son règlement très strict et la grande maîtrise du sabre de plusieurs de ses capitaines, le Shinsengumi de Kyoto Feodal reprend les éléments du jeu et de l'anime « Hakuouki ». De plus, Feodal Kyoto a modifié quelques temps, pour incorporer ces guerriers dans le contexte de manière plus fluide.

Avant le shinsengumi : le roshigumi

En 1863, Iemochi Tokagawa, shogun depuis 6 ans, est face à un dilemme cruel. Les USA ont militairement menacé le Japon, le forçant à s'ouvrir au commerce extérieur, entraînant la France, la Grande-Bretagne et la Russie dans son sillage. Les daimyôs (chefs de province) veulent la guerre, alors que le Japon est sous-équipé, alors que l'empereur refuse de traiter avec les étrangers. Ce dernier finit par promulguer un décret impérial appelant à l'expulsion des étrangers et le shogun est forcé de se rendre d'Edo (capitale économique et siège du shogunat) à Kyoto (capitale « officielle » et lieu de résidence (forcée?) de l'empereur). Cette visite est un événement marquant un tournant dans l'histoire politique du Japon, et l'équilibre des forces en jeu, puisque depuis le troisième shogun, pas un seul shogun régnant n'est allé à Kyoto.

Pour protéger le shogun, un appel aux volontaires est lancé. Se constitue ainsi un groupe qui reçoit le nom de « roshigumi ». En réalité, le chef de ce corps d'armée, Hachiro Kiyokawa est anti-shogun, pro-empereur, et a prévu de se servir du roshigumi pour ses propres intérêts et ceux des sonnô-joi (mouvement « révérer l'empereur, expulser les étrangers »).
Comptant 250 hommes et notamment de Kumo Serizawa et de Isami Kondô, ce dernier étant accompagné d'une dizaine d'élèves de son dojo, le roshigumi quitte Edo en avant-garde du convoi du shogun, le 8 Février 1863.
Pendant le voyage entre Edo et Tokyo, Serizawa, un samouraï, se montre particulièrement déplaisant, allant jusqu'à mettre le feu à des bâtiments pour se venger de ne pas avoir eu de chambre à l'auberge. Cependant, quand Kiyokawa dévoile ses intentions, il s'y oppose, ainsi que 12 autre rônins. Tous ensemble expriment leur désir de rester à Kyoto pour servir le shogun, notamment en patrouillant dans les rues. Renforcés par l'arrivée de cinq nouvelles recrues ils devinrent le mibu roshigumi, (également connu sous le mibugumi), d'après le village de Mibu à la périphérie de Kyoto où ils ont leur siège. Pour tenir compte de ce changement, le 18 Août 1863, le mibugumi a été rebaptisé le Shinsengumi, d'après la volonté du clan Aizu, protecteur de Kyoto.

Le Shinsengumi : des cendres au phénix

Le Shinsengumi s'articule auprès de trois commandants :

  • Isami Kondô, chef des huit hommes de la faction Shieikan
  • Kamo Serizawa, chef  de cinq hommes de la faction Mito
  • Nishiki Nîmi, un autre membre de la faction Mito qui était seulement un commandant nominale et n'avait aucun pouvoir véritable.


Isami est un fils de fermier, un rônin sans aucune noblesse, alors que Serizawa est un samouraï devenu rônin. Leurs visions des choses et des méthodes différent en beaucoup de points. Serizawa n'hésite notamment pas à terrifier les civils et à leur extorquer de l'argent pour financer le Shinsengumi. Il est aussi colérique, prenant la mouche au moindre soupçon d'insulte à son honneur et recourt fréquemment à la violence physique, allant jusqu'à couper les cheveux à des geishas qui refusent de se prostituer. Cependant, le Shinsengumi a besoin des connexions que Serizawa a, et quelque part, il n'a pas tort : une milice de rônins est mieux lotie avec une mauvaise réputation, que pas de réputation du tout.
Ainsi la tension monte entre les deux camps : Kondô et son bras droit, vice-commandant Toshizo Hijikata VS Serizawa et Nîmi.

Les choses ne s'améliorent aucunement, quand le Shinsengumi reçoit l'ordre de travailler sur un produit mystérieux « l'eau de vie ». Qui du clan Aizu ou de Serizawa a émis en premier l'idée de tester sur les soldats cette potion qui doit donner force, rapidité et résistance accrues, personne ne le saura. Nîma s'enthousiasme et collabore avec un certain Kôdô Yukimura, un médecin formé aux techniques occidentales.
Il s'avère que les sujets de tests sont des soldats qui auraient dû être tués pour offense au règlement, ou des prisonniers, ce qui ne ravit pas Kondô. De plus, les premières expériences sont des échecs retentissants, et le Shinsengumi se retrouve plus d'une fois à pourchasser des hommes devenus « rasetsu », créatures violentes assoiffées de sang, à travers la ville pour les tuer.

Après un abus de trop de la part de Serizawa, et la trahison de Nîmi (retrouvé et mis à mort avant que ne soit révélé l'existence de l'eau de vie), le clan Aizu indique à Kondô que l'association entre le Shinsengumi et Aizu ne tiendrait que si Serizawa est tué. Il n'est pas envisagé de le laisser en vie, vu qu'il connaît l'existence des rasetsu. Le 16 ou le 18 Septembre 1863 (il n'y a pas d'accord clair sur la date exacte), Hijikata, Okita et deux autres membres fidèles à Kondô assassinent Serizawa. Avec la faction Mito brisée, Kondô et Hijikata ont alors un contrôle absolu sur le Shinsengumi.

Chronologie du Shinsengumi

1863 - Troisième année de l'Ère Bunkyû


  • 8 février : Organisation du roshigumi.
  • 12 mars : Le mibu roshigumi instauré
  • 18 août : Le mibur oshigumi reçoit son nouveau nom, le "shinsengumi"
  • 16 ou 18 septembre : Assassinat de Serizawa


L'organisation

Le Shinsengumi prend ses ordres du clan Aizu, et est donc fidèle au Shogun. Le correspondant, le « chef » de la milice est Yoshikatsu Tokugawa (PNJ-staff non incarnable).
Dès 1863, le shinsengumi a son siège au temple Nishi Hongan-ji, au cœur de Kyoto, au grand désarroi des moines qui sont plutôt du côté de l'empereur
Techniquement le déménagement a lieu plus tard le 10 mars 1865, mais pour plus de facilité, nous mettons dès à présent le QG de la milice en centre ville

Les hommes du Shisengumi sont répartis en dix divisions qui possèdent chacun un capitaine (Ce sont tous des prédéfinis disponible ici). Par ailleurs, il existe une branche particulière dédiée à l'espionnage qui n'est affiliée à aucune division car elle opère autant sur des affaires internes que externes.
Les membres du Shisengumi portent des haori bleu azur à motif de montagne blanche lors de leurs patrouilles ce qui les rend très reconnaissable.  Les missions du Shinsengumi sont simples : protéger le shogun et garantir la paix dans les rues de Kyoto. Un autre groupe est également responsable de la sécurité de la ville : le Mimawarigumi. Cependant, le Mimawarigumi est seulement composé de samouraïs de haut-rang et de fils de serviteurs des vassaux directs du shogunat, par opposition au Shinsengumi constitué de rônins. Preuve de cette différence, le Mimawarigumi est assigné principalement à la protection du palais impérial et du château Nijô (demeure du shogun), tandis que le Shinsengumi était assigné au quartiers de Gion, celui des commerçants et à la protection de toutes les personnes du peuple.

Seuls les guerriers qui respectent scrupuleusement le bushido et savent manier un minimum le sabre sont acceptés au sein du Shisengumi. Tout manquement au règlement est sévèrement puni, notamment par le seppuku.

Les divisions

1er division => Capitaine : Soji Okita (Prédéfinis)
2ème division=> Capitaine : Shinpachi Nagakura (Prédefinis)
3ème division => Capitaine : Hajime Saito (Prédefinis)
4ème division => Capitaine : Libre
5ème division => Capitaine : libre
6ème division => Capitaine : Libre
7ème division => Capitaine : Libre
8ème division => Capitaine : Heisuke Tôdô (Prédefinis)
9ème division => Capitaine : Libre
10ème division => Capitaine : Sanosuke Harada (Prédefinis)

Les règles


  • Article 1 : Il est interdit de s'écarter de la voie propre à l'humanité
  • Article 2 : Il est interdit de quitter le Shinsengumi
  • Article 3 : Il est interdit de collecter de l'argent en dehors du cadre du Shinsengumi
  • Article 4 : Il est interdit de se mêler de litiges ne concernant pas le Shinsengumi
  • Article 5 : Il est interdit de combattre à son propre compte
  • Annexe 1 : Si le leader d'une unité est mortellement blessé dans un combat, tous les membres du groupe qu'il commandait doivent combattre et mourir sur place
  • Annexe 2 : Même dans un combat où les pertes sont élevées, il est interdit de récupérer les corps des morts, excepté celui du chef du groupe
  • Annexe 3 : Si un membre du Shinsengumi combat contre un étranger au groupe, que ce soit en service ou non, s'il est blessé et ne peut pas tuer son ennemi, le laissant ainsi s'enfuir, et ce même si la blessure causée est due à une traîtrise, le membre concerné doit faire seppuku


Le Shinsengumi et l'eau de vie

Le soir de l'assassinat de Serizawa, le laboratoire de Kôdô Yukimura brûle dans un incendie d'origine inconnue. Aucune trace du médecin est trouvée, donc impossible de savoir s'il est mort, capturé ou traître.
En dépit de la mort de Nîmi et de Serizawa, et la disparition de Yukimura, le clan Aizu n'ordonne pas la fin des expérimentations de l'eau de vie. Pourtant, Kondô et Hijikata sont contre ces expériences, encore plus lorsqu'elles sont faites sur des anciens soldats ou des prisonniers. Ils ont aussi conscience que le produit ne sera jamais une réussite et que cela coûte bien trop.
Cependant, un ordre est un ordre, et c'est Sannan-san qui reprend les recherches sur l'eau de vie.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://feodal-kyoto.forumgratuit.org
 
Le Shinsengumi
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Feodal Kyoto :: Administration :: Once upon a time :: Encyclopédie-
Sauter vers: