Forum RPG tiré de l'univers d'Hakuouki, Feodal Kyoto mêle Japon féodal et fantastique. Pour changer l'Histoire, les dieux envoient leurs élus de 2016 en 1863. Geisha, ninja, rônin du shinsengumi... Onis ou Humains... Réécrivez l'Histoire (NC -18)
 
Forum +18 H/Y/Y
Inspiré du jeu Hakuouki
Aucune connaissance du jeu ou du Japon n'est nécessaire

Partagez | 
 

 Soji Okita

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Soji Okita
avatar
Messages : 50
avatar
Japonais - Shinsengumi - Cpt1ère division
MessageSujet: Soji Okita   Mer 28 Sep - 21:39




Soji - Okita

Nom : Okita.
Prénom(s) : Soji.
Surnom(s) : Aucun en particulier et c’est tant mieux !
Âge : 21 ans.
Né(e) le : 07/12.
À : Edo.
Origine : Japonaise.
Résidence : Kyoto.
Situation familiale : Célibataire.
Groupe : Japonais.
Sous-groupe : Shisengumi.


Compétences

Soji Okita est un excellent combattant, craint et redouté pour sa très grande maîtrise du katana. Ce n’est pas pour rien qu’il se dispute le titre du « plus fort » avec son camarade, Hajime Saito. Il possède une longue épée appelée Kiyomitsu Kaga, avec une taille de 74cm de longueur. Et il en possède également une seconde, ayant pour prénom, Kikuichi Norimune avec une taille de 2 ' 4 "2. D’ailleurs, il en vient même à enseigner l’art du sabre, le Kenjutsu. Un art martial japonais qui n’est pas beaucoup enseigné. Il prend très à cœur l’enseignement de ses élèves et il se montre sévère mais juste avec chacun d’entre eux. Après tout, le but est d'en faire des excellents combattants et non de les materner. Chacun en a conscience.



Caractère

Soji Okita est un homme qui n’est clairement pas facile à vivre tous les jours. Il le reconnaît, il le sait et pire que ça, il lui arrive plutôt régulièrement d’en jouer. Il est capable de se montrer sadique, plus particulièrement contre ses ennemis mais ils ne sont pas les seuls à être susceptibles de subir ce trait de caractère. Dans un registre similaire, il est également capable de se montrer sarcastique. Aussi bien envers les gens qu’il n’aime pas, qu’il connaît peu ou même, parfois, avec ses amis. Sans oublier qu’il est tout aussi connu pour être quelqu’un de sournois. En effet, il aime insinuer des choses, des faits et il lui arrive même d’en dissimuler. Pourquoi fait-il cela ? Parce que ça lui permet de rire de la situation et de la réaction de ses camarades lorsqu’ils comprennent ou se rendent compte de quelque chose qu’il a remarqué depuis un bon moment déjà. Le revers, c’est que ça peut le faire passer pour quelqu’un de faux, de fourbe ou d’hypocrite mais c’est loin d’être aussi simple. Même s’il fait aussi preuve d’un ton mielleux ou doucereux, certaines fois. Il faut dire qu’il joue avec cela et que ça lui plaît. C’est son côté facétieux. Plaisanter, il aime énormément. Il est souvent porté là-dessus et il n’est pas rare qu’il fasse rire avec ses mots ou ses gestes. Oui, il est blagueur et il l’assume complètement. Tout comme il assume le fait d’apprécier les enfants du coin et de parfois prendre du temps pour jouer avec eux. Il n’y a rien de mal à cela, après tout. Et puis, c’est un homme brave même s’il se débrouille pour le cacher aux yeux des autres.

Alors certes, tout cela peut lui donner un petit côté « léger »… Il peut avoir l’image d’un type qui ne se prend pas au sérieux. Mais entre nous, ce serait une grave erreur de penser cela et de le sous-estimer. Il est plutôt un homme dont il faut se méfier. Certes, il garde pratiquement toujours le sourire aux lèvres… Certes, il aime réellement boire et faire la fête en compagnie de ses camarades du Shinsengumi… Certes, passer pour un « plaisantin » ne le dérange pas… Mais voilà, il n’est pas que cela. Soji est un homme strict, exigeant, qui admet difficilement le moindre écart. Il possède une certaine morale, des valeurs et une rigueur qui ont déjà fait leurs preuves par le passé. Tout ceci étant dû à un certain passé qui ne l’a pas épargné. Ses soldats savent comment il est et ils ne cherchent généralement pas à le contredire. Parce qu’ils ont conscience des conséquences qui peuvent être engendrées. Or, aucun n’a envie de subir son courroux. A moins de posséder un côté suicidaire mais jusqu’à présent, il n’a croisé personne avec un tel comportement. Et il n’a pas l’intention de s’en plaindre. Il faut également savoir que Soji est loyal. Extrêmement loyal. Jamais il ne lui viendrait à l’esprit de trahir le Shinsengumi ou ses camarades. Et de ce fait, il n’est pas très sympathique avec les traîtres. Il ne les aime pas et il n’aurait aucune hésitation à leur trancher la gorge en les recroisant. Pour lui, ces gens-là ne valent rien et ne méritent aucune clémence de la part de quiconque. Ce qui nous amène à notre dernier point : Soji est impitoyable en combat. Il n’est clairement pas du genre à faire le moindre cadeau. Si les ennemis sont médiocres et qu’ils ne savent pas se défendre, tant pis pour eux. Ce n’est pas pour autant que lui va se montrer plus souple et qu’il va les épargner. Bien au contraire. Il se fera même un plaisir de les achever jusqu’au dernier. Surtout si c’est pour le bien des siens. Autant dire qu’il vaut mieux éviter de le contrarier et qu’il est préférable d’être son allié, plutôt que son ennemi. A vous de faire le bon choix et de voir de quel côté vous voulez être. Seulement, vous n’aurez pas une deuxième chance.


Physique


Une beauté naturelle, un charme certain, une démarche assurée ; parfois presque féline. Ce sont les premiers mots qui peuvent venir à l’esprit lorsque l’on aperçoit cet homme pour la première fois. Ces atouts, il en a conscience et il ne cherche pas particulièrement à les dissimuler. Ça n’aurait aucun intérêt. Autrement, il s’agit d’un homme qui entre dans une taille tout à fait raisonnable, 1m76, pour être plus précis. Ses cheveux aux couleurs d’un brun étrangement rougeâtre sont attachés en chignon. Une coupe qu’il a copiée sur son plus grand idole, Kondo, commandant du Shinsengumi. Et il a fait cela sans lui demander son avis. Cela dit, le rendu final n’est pas horrible, au contraire. Ajoutons à tout cela des yeux d’un vert émeraude captivant ainsi qu’une forme du visage légèrement triangulaire.

On ne le constate peut-être pas aux premiers abords mais physiquement, Okita n’est pas quelqu’un de si faible que ce qu’il peut laisser penser. Il a bel et bien des muscles qui sont tout ce qu’il y a de plus réels. Seulement, ils s’avèrent être cachés sous les vêtements qu’il porte. Et puis, il est atteint d'une maladie qui n'aide pas forcément pour leur développement. D’ailleurs, ce qu’il a habituellement sur lui, c’est un haut rouge, gris et orange et pour le bas, il revêt simplement un hakama vert accompagné par des bandages autour de ses jambes. Parfois, il rajoute le célèbre manteau du Shinsengumi, lorsqu’il doit sortir, par exemple. Ou dans toutes autres cérémonies dites « officielles ». Dans ces cas-là, il doit l’avoir.


Histoire

Soji Okita voit le jour à Edo, capitale du Japon à son époque, en 1842. Ses parents sont des samouraïs et il vit normalement, à leurs côtés, jusqu’à ses sept ans, où il vit la première expérience difficile de sa vie : la mort de ses parents. A cette période-là, il a beau être jeune, ça ne l’empêche de comprendre qu’il ne va plus les revoir. Heureusement, il n’a pas à se débrouiller seul pour autant. Il peut en effet compter sur sa grande sœur, Mitsu, pour l’éduquer de la meilleure façon possible. Elle s’acquitte comme elle peut de cette tâche pendant deux ans, jusqu’aux 9 ans de Soji. Par la suite, elle décide de l’emmener à Shieikan et c’est là qu’il fait la connaissance de son plus grand modèle, Kondo Isami. C’est aussi à ce moment-là que ce dernier accepte de le prendre sous son aile. Le jeune garçon est mis avec d’autres enfants mais il se montre particulièrement méfiant envers eux et il refuse complètement de s’ouvrir à quiconque. A partir de là, sa vie prend une tournante différente qui est loin d’être facile à vivre, pour lui. Il n’a pas été considéré comme un étudiant à part entière… Au contraire, les autres étudiants, plus âgés, le maltraitent et ils ne se gênent pour s’en servir comme serviteur. Ils le battent même, lui laissant des contusions et des blessures sur les bras. Mais il ne dit rien. Il ne dit rien parce que ce serait passer pour plus faible qu’il ne l’est et il n’a pas envie de cela. Il ne tient pas à être considéré comme le lâche de service, celui qui est incapable de faire quoi que ce soit de sa vie. Evidemment… C’est sans compter sur l’intervention de Kondo, inquiet par les blessures qu’il voit sur son jeune élève. Soji lui a pourtant dit, qu’il ne voulait pas de son aide, qu’il ne voulait pas qu’il aille leur dire quelque chose. Mais c’est inutile. Malgré tout, Kondo est allé se confronter aux autres élèves, leur disant d’arrêter leur intimidation sur les plus jeunes… Mais comme nous pouvions nous y attendre, cette initiative ne fait qu’aggraver les coups reçus par son jeune protégé… Il le lui avait dit pourtant, de ne rien tenter. Mais trop tard. Le mal est fait et lui, il ne peut qu’encaisser et subir. En espérant un jour pouvoir se sortir de cette situation. Et puis, c’est loin d’être la seule chose qui préoccupe le jeune homme. Souvent, il regarde en direction de son ancienne maison, en repensant à son ancienne vie, plus tranquille, plus… Paisible et heureuse. Kondo a beau essayé de le consoler en lui parlant de sa sœur, en lui disant que ça a probablement été compliqué pour elle de quitter son jeune frère, ça ne change rien. Soji leur en veut, profondément. Et ça se ressent dans ses paroles, amères. Il en veut à ses parents et il considère qu’ils l’ont abandonné en premier en mourant puis, il parle également de sa sœur, dans les mêmes termes. Pour lui, elle l’a abandonné, en le laissant dans ce dojo où il n’est pas accepté par ses camarades. Certes, rien n’arrive sans une raison bien précise… Certes, les difficultés de Soji vont bien finir par avoir un sens. Mais en attendant, il subit. Et il ne peut rien y faire pour l’instant.

Mais voilà, la chance finit toujours par tourner, pour chaque personne. Que ce soit en bien ou en mal. Et pour Soji, ce jour, c’est celui où les deux maîtres du dojo acceptent finalement de laisser leurs élèves prouver leur valeur par un combat à l’épée. Rapidement, Soji voit là une aubaine pour montrer ce dont il est capable aux autres. Cependant, il finit malheureusement par se faire frapper au front avant de se mettre à saigner.  Une blessure qui force Kondo à vouloir intervenir pour faire immédiatement cesser ce combat afin de soigner son élève… Mais il refuse. Il refuse de passer à côté de cette opportunité. Et pour cela, il se met même à protester et à le supplier désespérément qu’il lui permette de poursuivre. Alors à contrecœur et avec hésitation, il lui accorde cette demande. C’est là qu’un déclic semble s’opérer et Soji se met à se battre beaucoup plus vigoureusement que quelques minutes auparavant. Il arrive même à porter le coup qu’il lui permet de gagner. Mais malgré cela, il ne s’arrête pas. Il ne se pose même pas la question. Le jeune homme bat son adversaire sans réaliser ce qu’il est en train de faire. Encore une fois, c’est Kondo qui est obligé de s’interposer avant que l’autre garçon ne soit gravement blessé. Il stoppe Soji en lui répétant qu’il gagne le combat, qu’il n’a pas besoin d’aller plus loin.
Le maître serre alors son jeune élève dans ses bras en ajoutant qu’il est fier, très fier de lui. Un geste qui est loin de laisser Okita de marbre… Et c’est à partir de ce moment-là qu’il commence à s’ouvrir et à parler de ses sentiments à Kondo. A celui qui a, finalement, toujours cru en lui. Peut-être qu’il est même le seul dans ce cas-là. C’est aussi ce jour-là qu’il se persuade d’avoir enfin trouvé la raison de sa venue dans cet endroit : suivre Kondo et le protéger à son tour lorsqu’il en aura besoin. Ce jour viendra, il le sait.

Depuis, Soji a grandi et indéniablement, il a évolué et il s’est rendu compte de beaucoup de choses. Il a continué à s’entraîner jusqu’à devenir le Capitaine de la première division du Shinsengumi. Et même jusqu’à lui-même enseigné le Kenjutsu, un art martial. Mais le plus important, il s’est trouvé des compagnons dignes de ce nom, eux l’acceptent comme il est et cela lui convient. Il s’est même déniché un rival, Saito Hajime, avec qui il se bat pour la place du meilleur combattant du Shinsengumi. Autant dire que sa vie a bien changé et dans le sens le plus positif qui soit. La seule chose qu’il peut espérer désormais, c’est que tout continue sur cette lancée. Mais malheureusement, chacun sait que c’est loin d’être si simple. Et inévitablement, il va finir par l’apprendre à ses dépens. Mais tant qu’il peut continuer à vivre ainsi, il n’a pas l’intention de s’en priver. Bien au contraire…

IRL

Pseudo : Dag'
Âge : 17 ans mais dans à peu près moins de trois mois, la majorité sera là. **
Découverte du forum : Tout est de la faute d’Hanako !
Présence : 7j/7
Commentaire(s) : Alors, j’ai un nouveau pseudo depuis pas mal de temps (long story) mais il paraît que certaines personnes, ici présentes, me connaissent davantage sous le pseudo’ de Linvala. Oui, oui.
Code : Validé par Hanako


[/b]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Chikage Kazama
avatar
Messages : 839
avatar
Oni - Kazama - Leader du Clan
MessageSujet: Re: Soji Okita   Jeu 29 Sep - 5:07

Bienvenue sur le fow !

Un Sôji, en voilà une bonne nouvelle ^^ Héhé, j'espère que tu passeras de bons moments avec nous !!

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hanako Kuroyuri
avatar
Messages : 1178
avatar
Métis - Yukimura - Bien-être
MessageSujet: Re: Soji Okita   Jeu 29 Sep - 8:36

Héhé bienvenue officiellement ! Je m'occuperais de ta fiche, préviens quand tu auras finis ^^
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ryoichi Yamaguchi
avatar
Messages : 20
avatar
Métis - Gozen - Artisan
MessageSujet: Re: Soji Okita   Jeu 29 Sep - 12:36

Bientôt de la baston ??? *o* Welcome Soji, bon courage pour ta fiche cheers
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Shirayuki Maeda
avatar
Messages : 68
avatar
Japonaise - Commerçante
MessageSujet: Re: Soji Okita   Jeu 29 Sep - 18:21

Bienvenu bel homme, une place dans mon harem te tente ? Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hanako Kuroyuri
avatar
Messages : 1178
avatar
Métis - Yukimura - Bien-être
MessageSujet: Re: Soji Okita   Dim 4 Déc - 21:04

Comme le code a changé, je l'ai modifié (les images sexy en plus, c'est cadeau :p) n'oublies pas de signaler quand tu auras fini ta fiche ! ♥
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Soji Okita
avatar
Messages : 50
avatar
Japonais - Shinsengumi - Cpt1ère division
MessageSujet: Re: Soji Okita   Dim 11 Déc - 17:58

Encore mille pardon pour ce retard. *s'incline*
Mais merci à tous pour vos bienvenues ! Et je compte bien faire un peu de baston, quand même. Razz
Shirayuki, je pense que ce sera à re-discuter. J'ai un honneur. Je ne pense pas que faire partie d'un harem soit justement très flatteur. (a)

Et merci Hanako, pour les changements ! Tu gères, comme d'habitude et merci aussi pour les cadeaux. Qui sont évidemment sexy mais ça n'étonne personne. Arrow
Enfin bref, j'ai (enfin) terminé ma fiche ! ♥
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hanako Kuroyuri
avatar
Messages : 1178
avatar
Métis - Yukimura - Bien-être
MessageSujet: Re: Soji Okita   Dim 11 Déc - 19:33

C'est tout bon pour moi! J'ai un peu tiqué sur l'histoire pour être honnête, mais j'ai vu que c'était une version officielle donc ^^

Félicitation ! Après avoir traversé toutes ces épreuves comme escalader une montagne en feu en écrivant ta fiche de présentation pendant que ton ordinateur commençait à manquer de baterie tu es officiellement validé ! Tu as été ajouté au groupe des Japonais, tu peux donc désormais faire une demande de RP (ou prendre un curly mais je garantis pas le succès.). Je vais aussi te demander de recenser ton avatar pour éviter tout risque de jumeaux maléfique impromptu ! Bon jeu !

Si tu as la moindre question, n'hésites pas à contacter un membre du staff ♥
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Soji Okita
avatar
Messages : 50
avatar
Japonais - Shinsengumi - Cpt1ère division
MessageSujet: Re: Soji Okita   Dim 11 Déc - 19:58

Oui je peux comprendre. XD Après, j'ai pas voulu trop entrer dans les détails mais... Bref ! Merci beaucoup pour la validation ! ♥
Je vais donc faire tout ce qu'il faut de ce pas !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Soji Okita
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Feodal Kyoto :: Administration :: Dossiers de la population :: Gestion des Dossiers :: Dossiers Acceptés-
Sauter vers: