Forum RPG tiré de l'univers d'Hakuouki, Feodal Kyoto mêle Japon féodal et fantastique. Pour changer l'Histoire, les dieux envoient leurs élus de 2016 en 1863. Geisha, ninja, rônin du shinsengumi... Onis ou Humains... Réécrivez l'Histoire (NC -18)
 
Forum +18 H/Y/Y
Inspiré du jeu Hakuouki
Aucune connaissance du jeu ou du Japon n'est nécessaire

Partagez | 
 

 Susumu Yamazaki

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Susumu Yamazaki
avatar
Messages : 71
avatar
Japonais - Shinsengumi - Chef Shinobi
MessageSujet: Susumu Yamazaki   Sam 12 Nov - 22:44




Susumu Yamazaki

Nom : Yamazaki
Prénom(s) :Susumu
Surnom(s) :l'enquêteur
Âge : 27 ans
Né(e) le : 25 Avril
À : Osaka
Origine :Japonaise
Résidence :QG du Shisengumi
Situation familiale : Célibataire
Groupe :Japonais
Sous-groupe : Chef des espions du Shisengumi


Compétences


Susumu est un ninja, à ce titre, il possède une très grande agilité, beaucoup d'équilibre et surtout une faculté remarquable à être discret, notamment à se déplacer sans faire de bruit, il sait aussi manier le sabre, et il possède quelques compétences en plantes médicinales mais aussi vénéneuses. Il sait également se débrouiller au corps à corps si jamais il est désarmé.

Maitrise du sabre : 7/10
Plantes : 7/10
Compétences de ninja 8/10
Corps à corps 6/10



Caractère


Susumu est une personne discrète et calme qui n'aime pas se faire remarquer bien qu'il ne soit pas particulièrement timide. Quelque peu laconique, Susumu ne parle que quand il a quelque chose à dire, cela dit, contrairement à Saito, il ne cherche pas à tout prix à compter ses mots comme si chaque syllabe lui en coûtait. Il parle rarement, mais quand il le fait, il n'hésitera pas à faire de jolies phrases ou ne serait-ce qu'à mettre des formes à ses propos, surtout s'il doit annoncer une mauvaise nouvelle. Son sens de la rhétorique, il le tient de son oncle qui l'a formé aux arts militaires ainsi qu'à la littérature. En effet, derrière cet être taciturne qui abhorre la politique se trouve une personne très cultivé et respectueuse qui connait les bonnes manières et qui sait parler en société. Il déteste ça, mais son érudition couplé à son tempérament posé et poli on fait de lui le parfait interlocuteur auprès des nobles. En somme, il fait une très bonne potiche en soirée mondaine contrairement à ses camarades qui manquent parfois de... tact et de réserve.

Altruiste, dévoué et serviable, Susumu est une personne très agréable au quotidien qui fait de son mieux pour se rendre utile. S'en sans donner l'air, il est toujours là pour ses compagnons. S'il n'hésitera pas à tuer quand c'est nécessaire, il préférera l'éviter si c'est inutile – tout comme la violence - et aura du mal à rester impassible devant un innocent en danger. Cela dit, sa loyauté envers le Shisengumi est indéfectible et elle passe au dessus de tout, peu importe les ordres ou les circonstances il se montrera donc d'une obéissance sans faille, suivant les consignes même si sa conscience devait être malmenée ou qu'il devait y laisser la vie.

D'un tempérament plutôt doux voire sensible, Susumu peut passer de longues heures à méditer ou absorber dans la contemplation d'un paysage. Il faut dire que c'est une personne très patiente – chose plutôt utile dans son métier d'espion – et également d'une grande délicatesse. Notamment lorsqu'il pratique la médecine : ses gestes sont toujours tendres, emprunts tranquilles et bienveillants à l'image de la personne qu'il est, même si cela provoque quelques fois quelques remarques médisante sur sa virilité. Pour être honnête, Susumu n'a à première vu rien d'un guerrier si ce n'est sa détermination sans faille et le courage dont il peut faire preuve. Malgré tout, le jeune homme sait parfaitement qu'il n'a pas la carrure de ses camarades et il l'accepte avec une certaine sérénité. Il sait qu'il ne pourra jamais égaler Hijikata, Soji ou Saito en combat mais cela ne le dérange pas, il cherche avant tout à développer ses propres capacités. A ce titre, il porte bien son prénom : « avancer ». Susumu ne se complaint pas dans la mélancolie et le regret, il fait tout ce qui est en son pouvoir pour progresser et pour changer ce qu'il lui déplait. Susumu a beaucoup d'admiration pour Hijikata, sa force de caractère notamment. Lui aussi c'est quelqu'un de sérieux qui s’investit pleinement dans ce qu'il fait. Il est, avec Kondo la tête du Shinsengmi, et Susumu à conscience de son caractère irremplaçable, contrairement à lui, mais ce rôle lui convient.

Très perfectionniste et travailleur, il s'exerce sans relâche pour exceller dans ce qu'il maîtrise c'est à dire l'espionnage et la médecine. Sa persévérance la doté de qualités tout à fait remarquable mais l'a également éloigné de toute forme de plaisir ou de passions, trop accaparé par ses idéaux pour s'accorder du répit. Très sérieux, Susumu n'apprécie pas trop ceux qui ne s'investissent pas complètement dans ce qu'ils font, les personnes détachées que semblent n'avoir aucun principe pour guider leur vie - comme Okita qui a une forte tendance à jouer l'insouciant alors qu'il a parfaitement conscience des enjeux. De manière générale,  les convictions et les efforts que l'on met à les réaliser sont quelque chose d'essentiel à ses yeux.

Souvent qualifié de rabat-joie, Susumu ne sait guère s'amuser ou se détendre et il est en outre très maladroit avec la gente féminine. Il ne s'en est jamais préoccupé ce qui le rend tout à fait innocent dans le domaine malgré son âge. Son manque d'expérience a donc tendance à le rendre nerveux et les demoiselles l'intimide plus qu'il ne veut bien le montrer. D'ailleurs, il fait tout pour cacher à quel point elles peuvent l'effaroucher, désireux de ne pas devenir la cible des gentilles moqueries de ses camarades. A commencer par celles du trio infernal qui se ferait un plaisir de le mettre dans des situations impossibles. Au lieu de ça, il préfère cultiver un certain mystère autour de sa personne, ne parlant que peu de son passé et jouant admirablement bien sur les sous-entendu et des points de suspensions.

Même s'il a tendance à mettre une distance particulièrement prononcée – aussi bien physique que sentimentale - entre lui et tout membre du sexe féminin, Susumu n'est pas quelqu'un de très chaleureux et affectueux de manière générale. Il a énormément de mal à se rapprocher des gens, à leur faire confiance et à se sentir vraiment proche d'eux. A contrario, il ne déteste pas non plus les autres, fusse-t-il des adversaires. Il n'y a que les personnes cruelles et gratuitement méchantes qui réussiront vraiment à s'accaparer son mépris et sa haine plus qu'une totale indifférence. D'ailleurs, posé et réfléchi, Susumu ne s'énerve jamais. De toute manière, les rares colères qu'il peu faire sont loin d'être spectaculaire car il ne sait tout bonnement pas comment vraiment se fâcher, elles sont toutefois suffisamment rare pour être prises au sérieux par les personnes qui le connaissent.


Physique



Susumu est un peu plus grand que la moyenne et possède un corps élancé qui cache pourtant des une musculature sèche et plutôt bien dessinée depuis ses années d'entrainement. Vestige de quelques combats particulièrement compliqués, il arbore également quelques fines cicatrices sur le torse et dans le dos. Notons qu'il possède également un teint très légèrement basané – par rapport à l'idéal de blancheur japonais – qui tire un peu sur le doré. Il est aussi doté de long doigts plutôt fins et délicats.

Les traits de son visages sont plutôt fins, exacerbant la douceur que ses expressions peuvent parfois prendre. Toutefois, cette impression est généralement contrastée par ses yeux particulièrement bridés d'un profond bleu indigo qui tire sur le violet et qui lui confère un regard particulièrement perçant.

Susumu à des cheveux chatains foncés qu'il porte plutôt court à l'exception d'une mèche relativement fournie qui elle descend jusqu'au milieu du dos. Possédant des cheveux plutôt drus, et ne se préoccupant pas de sa coiffure, les mèches les plus courtes ont souvent tendance à se rebeller ce qui a pour résultat de leur donné un aspect aussi acéré que désordonné.

Susumu porte traditionnellement un simple kimono surmonté d'un haori vert. Toutefois, il lui arrive de revêtir une tenue de ninja entièrement noire et très près du corps pour certaine mission qui requièrent souplesses et agilités. Le tout étant souvent parachevé par une écharpe qu'il remonte pour cacher une partie de son visage.



Histoire



Fils unique d'une famille plutôt aisé, Susumu a toujours été un garçon exemplaire. Sage et discipliné, il a toujours tenté d'être gentil et attentionné pour sa mère qui avait une santé fragile et de laquelle il était très proche. Bien que moins affectueux, son père a toujours été présent également. Médecin spécialisé dans l’acupuncture, il a tenté de transmettre ses compétences à son fils dès son plus jeune âge. Cela dit, si Susumu a toujours docilement étudié sous la houlette de son père, il faut admettre qu'il n'a jamais imaginé être l'héritier que son père voulait. Sans vraiment réussir à s'expliquer ce sentiment, il a toujours rêvé d'autre chose, quelque chose de plus grand, sans l'admettre pour ne pas décevoir ses parents et parce qu'il était bien incapable de savoir quoi.

Son enfance fut donc placée sous le signe de l'étude, et Susumu développa rapidement son tempérament doux et altruiste. Combiné avec son caractère d'un naturel plutôt réservé et peu sociable, le jeune garçon eut un début d'adolescence difficile. Pris pour cible par les enfants de son âge, le jeune homme subit bon nombre de brimades et railleries qui allèrent crescendo, son absence de violentes réactions passant pour une forme de consentement.

Une situation qui aurait sans doute pu s'envenimer si son existence entière n'avait pas été bouleversée lorsque sa mère décéda des suites d'une maladie alors qu'il avait 13 ans. Submergé par un immense chagrin, Susumu dû son salut en la personne de son oncle qu'il rencontra pour la première fois lors de l'enterrement de sa mère. Cette dernière était fâchée avec sa famille depuis qu'elle avait décidé d'épouser un simple médecin alors qu'elle était la fille d'un samouraï, mais la mort à ce don de rapprocher les gens qui réalisent subitement qu'ils ne verront plus jamais cette personne qu'ils croyaient pourtant détester. Sans doute par sentiment de culpabilité, pour s'amender auprès de cette sœur qu'il n'avait pas vu depuis plus d'une décennie, son oncle décida subitement de s'occuper de lui, et proposa d'éduquer Susumu aux choses propres à sa caste. La littérature, les arts militaires, le maniement du sabre... Autant de choses qui faisaient rêver le jeune Susumu malgré son tempérament peu turbulent. Comment ne pas être fasciné par la grandeur et la noblesse des samouraï ?

Même si son père ne fut pas facile à convaincre, il voulait voir son fils heureux et épanoui, et il jugea qu'il pouvait être bon pour lui d'apprendre à se défendre. C'est pourquoi, après quelques années de supplications il accepta enfin la proposition, et Susumu parti à Kyoto pour suivre l'enseignement de son oncle et d'un maître en Katori Ryu assez prestigieux. Élève modèle, Susumu ne dérogea pas à la règle, devenant un bon combattant à force de persévérance. Sans être un génie exceptionnel du maniement du sabre comme il en rencontrera plus tard, Susumu en revanche a toujours eu une grande facilité à s'approprier la philosophie de son art.

Plutôt pacifique, le Katori Ryu pousse ses guerriers à adopter un comportement humain et à cultiver son esprit, les combats – hors entraînement – étaient strictement interdits sous la houlette du maître, ce qui peut semblait paradoxal mais qui plaisait beaucoup au jeune homme qui avait enfin le sentiment de tenir sa voie. Se défendre, pouvoir défendre les autres sans tomber dans une violence stupide.

Sa mère ayant renoncé à son rang, Susumu ne pouvait pas devenir samouraï, alors il se fit ronin au grand dam de son père qui a toujours du mal à accepter cette décision. Il faut dire qu'il s'agissait là d'une forte régression sociale, dans la mesure où être médecin était beaucoup plus recommandable que guerrier sans maître. Mais porté par un certaine naïveté, le jeune homme était fermement décidé à protéger son prochain et à agir. Sa décision était mûrement réfléchie et donc irrévocable. C'est ainsi que ses pas le guidèrent jusqu'au Shisengumi à peine formé.

La famille de son oncle était affiliée depuis des générations à un petit daimyô local qui soutenait le Shogun, cela dit, servir le Shogun ne fut pas sa première motivation à rejoindre le Shisengumi. En effet, le jeune homme n'avait pas pris goût à la politique et il est en réalité plutôt modéré, souhaitant une réunification des deux partis afin d'assurer une meilleure stabilité politique au pays, et donc plus de sécurité. C'est plus sa volonté de défendre la population de Kyoto qui décida le jeune homme, ça et l'admiration que Hijikata réussit rapidement à faire naître en lui. Sa motivation, sa droiture d'esprit... Même s'il apprécie beaucoup Kondo, c'est le « commandant démoniaque » qui a vraiment captivé Susumu qui voit en lui un modèle. Une figure inatteignable mais qui le motive à toujours se perfectionner.

N'étant pas aussi bon guerrier que ses camarades, mais ayant l'avantage d'avoir grandi dans la région et donc de bien la connaître, ainsi que la population, Susumu se retrouva rapidement inspecteur, puis espion. Position qui ne l'a jamais dérangé car il a parfaitement conscience de ses capacités et qu'il souhaite les mettre au service du Shisengumi de la manière la plus efficiente possible.

Bien entendu, Susumu n'a jamais apprécié Serisawa qui était tout l'opposé de ses principes : violent, colérique, abusant de son pouvoir... S'il n'a pas participé directement à son assassinat, Susumu à largement contribué à ce dernier en espionnant les faits et gestes de de l'homme en question. C'est d'ailleurs une des raisons qui lui ont valut son surnom d'inspecteur, car si Susumu est le capitaine des espions et qu'il épie et enquête beaucoup à l'extérieur, il est aussi parfois amené à surveiller les membres du Shisengumi eux même pour s'assurer de leur loyauté ou de leur comportement. Un travail d'autant plus important qu'il surveille également les rasetsus, contribuant à les localiser lorsque certains s'échappent ivres de sang. Il va sans dire que Susumu déteste ces expériences et qu'il ne comprend pas comment quelqu'un d'aussi raisonnable que Sannan a pu se laisser tenter, mais ayant foi en Hikitaka et Kondo, il obéit sans discuter aux ordres et fait de son mieux pour éviter les victimes collatérales.

IRL

Voir la fiche d'Hanako


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Shirayuki Maeda
avatar
Messages : 68
avatar
Japonaise - Commerçante
MessageSujet: Re: Susumu Yamazaki   Dim 13 Nov - 11:38

O.O Serais-je la première personne à te tendre la main pour te souhaiter la bienvenue ?

Chouette Very Happy Dans ce cas, *tousse et prend un air solennel* Monsieur Yamazaki, je vous souhaite la bienvenue dans notre splendide de ville. *s'incline*

Dès que les autorités compétentes auront vent de votre fiche, elle sera suivie minutieusement. Si tu as des questions ou besoin d'aide, n'hésite pas à demander aux gradés Wink

J'espère qu'on se verra en rp ~
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Susumu Yamazaki
avatar
Messages : 71
avatar
Japonais - Shinsengumi - Chef Shinobi
MessageSujet: Re: Susumu Yamazaki   Dim 13 Nov - 12:41

Merci Shirayuki^^ Mais ne t'inquiète pas, je crois simplement qu'ils m'évitent pour contenir leur joie XD
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Chikage Kazama
avatar
Messages : 839
avatar
Oni - Kazama - Leader du Clan
MessageSujet: Re: Susumu Yamazaki   Dim 13 Nov - 15:47

Nan, je t'aime pas... C'est tout ^^ Et puis, je ne veux pas donner l'idée qu'on te saute dessus comme ça.

Tu connais la maison, alors bienvenue o/
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Shirayuki Maeda
avatar
Messages : 68
avatar
Japonaise - Commerçante
MessageSujet: Re: Susumu Yamazaki   Dim 13 Nov - 20:14

J'ai appris de la bouche (virtuelle) d'Aki, que tu es le DC de Hanako >< Tu aurai pu me le dire, au lieu que je te fasse mon laïus ><
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Susumu Yamazaki
avatar
Messages : 71
avatar
Japonais - Shinsengumi - Chef Shinobi
MessageSujet: Re: Susumu Yamazaki   Dim 13 Nov - 20:45

Ahah, navrée mais comme c'était écrire dans la partie IRL, je pensais que tu savais XD C'est l'intention qui compte ♥
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Akihiko Murakami
avatar
Messages : 546
avatar
Élu - Shinobi - Shinsengumi
MessageSujet: Re: Susumu Yamazaki   Lun 14 Nov - 12:46

Boss, soyez gentil avec vos subordonnés, même s'ils sont un peu turbulent ^^"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Susumu Yamazaki
avatar
Messages : 71
avatar
Japonais - Shinsengumi - Chef Shinobi
MessageSujet: Re: Susumu Yamazaki   Mar 15 Nov - 19:24

Mais je suis toujours gentil voyons!

Fiche terminée, je m'en remets à vous chères collègues <3
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lieven Fürstenwalde
avatar
Messages : 132
avatar
Élue - Étrangère - Marchande
MessageSujet: Re: Susumu Yamazaki   Mer 16 Nov - 18:42

Je profite d'une courte connexion internet pour venir te dire la (re)bienvenue ! =3
Puisque Madame était là avant moi la première fois, comme ça au moins je me rattrape huhu...

A très bientôt pour un nouveau RP en commun j'espère ! 8D
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Akihiko Murakami
avatar
Messages : 546
avatar
Élu - Shinobi - Shinsengumi
MessageSujet: Re: Susumu Yamazaki   Jeu 17 Nov - 12:52


Félicitation Susumu !
Ou devrais-je dire Hanako ? Susumu est un personnage bien mystérieux mais je pense qu'on peut dire sans conteste que tu l'as plutôt bien cerné. En tout cas, il semble que nous en ayons la même image. Je ne vois pas ce qui pourrait me retenir de te valider aussi, je t'ajoute tout de suite au groupe des Japonais, Pour le reste, inutile de tout répéter, tu connais la maison aussi bien que moi... Je n'en dis pas plus et passe à la partie pratique de ta validation sans plus tarder ^^


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Susumu Yamazaki
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Feodal Kyoto :: Administration :: Dossiers de la population :: Gestion des Dossiers :: Dossiers Acceptés-
Sauter vers: