Forum RPG tiré de l'univers d'Hakuouki, Feodal Kyoto mêle Japon féodal et fantastique. Pour changer l'Histoire, les dieux envoient leurs élus de 2016 en 1863. Geisha, ninja, rônin du shinsengumi... Onis ou Humains... Réécrivez l'Histoire (NC -18)
 
Forum +18 H/Y/Y
Inspiré du jeu Hakuouki
Aucune connaissance du jeu ou du Japon n'est nécessaire

Partagez | 
 

 Ametsuki Shinju - Miko Oni

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Ametsuki Shinju
avatar
Messages : 35
avatar
Oni - clan Kazama - Miko
MessageSujet: Ametsuki Shinju - Miko Oni   Mar 20 Déc - 21:10




Ametsuki Shinju

Nom : Shinju
Prénom : Ametsuki
Surnom : Hime
Âge : 20 ans physique (à peu près) et 101 réel
Né(e) le : 23/09
À : Akita (japon moderne.. je sais pas trop si ça existait en 1863..)
Origine : Oni japonaise
Résidence : Kyoto
Situation familiale : Célibataire
Groupe : Oni
Sous-groupe : Miko


Compétences

A apprit le maniement des lames (épée & katana) ainsi que celui de l'arc pour se préserver. Connaît aussi les bases de certains arts martiaux dans le but, le plus souvent, de se libérer d'une emprise ou bien de gagner du temps pour s'enfuir.
(elle n'a aucune chance de gagner face à quelqu'un d'expérimenté mais peut tout de même lutter pour minimiser les dégâts et s'ouvrir une porte de sortie)
Elle possède une maîtrise du ki au niveau adepte après s'être longuement entraînée en partant du principe que si l'hypothétique sanctuaire qu'elle recherche existe, elle aurait plus de facilité à le trouver en ayant une aussi bonne maîtrise que possible du ki.



Caractère

Ametsuki est une personne compréhensive et pleine de bonne volonté. Magnanime, curieuse et d'une grande empathie, elle s'est tournée très jeune vers les dieux, y trouvant un but potentiel pour sa vie, autre que de fournir des enfants. Dépourvue de jugement, elle apprécie aider et se sentir utile pour les gens autour d'elle, ainsi, elle se donne l'illusion d'avoir un choix à faire dans sa vie.
Éduquée avec une certaine tolérance vis à vis des humains, elle n'aspire pas au conflit. Mais suite à l'hécatombe des Yukimura, elle apprit à s'en méfier et comme envers chacun, à les juger. C'est pour se protéger qu'elle se montre silencieuse et distante envers eux, faisant taire sa nature sympathique et douce dans l'espoir qu'ils se lasseront de parler à un mur et partiront. Malheureusement, bien que ce soit là son but, elle n'aime pas voir des personnes sympathiques s'agacer ou partir bredouille, aussi, souvent brise t-elle sa propre parole et noue t-elle le contact avec les humains.

Offrant son aide à qui la lui demande et aimant quiconque sans rien demander en retour, Ametsuki a besoin de beaucoup de protection pour que personne ne profite de son étonnante gentillesse.
Lorsqu'elle se lance dans ce qui lui tient à cœur, elle se montre plus que déterminée et tenace, ne s'inclinant que lorsqu'on ne lui laisse pas le choix, mais souvent à contre cœur. Comme elle ne fait pas partie de ceux qui réclament à tout bout de champ, elle estime intérieurement que ses rares caprices ne sont pas si terribles. Aussi, bien qu'elle puisse comprendre les refus, ça ne l'empêche pas de faire sa mauvaise tête et d'exprimer son mécontentement de nombreuses façons différentes.

Peu de chose aux yeux de la jeune femme ont la possibilité de la mettre en colère. Mais il en existe toutefois quelques unes.. Après avoir perdu sa première famille, elle sait que perdre ceux qui l'ont recueilli la détruirait tout simplement, aussi met elle tout en œuvre pour les préserver, se plongeant dans de longues prières qui l’éreintes mais l'apaises. Elle est consciente de ne pas avoir de capacités militaires hors du commun mais souhaite que jamais sa famille ne doute de sa loyauté, peu importe ce qu'il faudrait faire pour ça.


Physique


Ametsuki n'est pas très grande. Du haut de son mètre soixante, la demoiselle est svelte, sa peau d'une pâleur noble la rendant plus fragile d'apparence qu'elle ne l'est en vérité. Elle se tient droite, élégante et avenante, un doux sourire toujours présent faisant scintiller ses yeux obsidiennes comme si ils étaient deux véritables pierres sur son visage de porcelaine. Le moindre de ses gestes semblent trahir ce qu'elle ressent. L'empressement, la rêverie, le calme, la joie, la passion. Il est possible de savoir ce qui l'habite au fond en faisant attention à comment elle s'agite.
Au delà de ses longs doigts fins, la demoiselle a un corps bien proportionné et dont les mensurations ne sont pas exagérément proéminentes. Et cascadant jusqu'à sa taille gracile, une longue chevelure noire complète le tableau.
Que dire d'autre ? Étant une Oni, ses pupilles, sous sa forme transformée, prennent une teinte dorée envoûtante bordées de longs cils blancs ; sa chevelure jusqu'alors de la même couleur que l'onyx devenant aussi blanche que la neige. Ses iris autrefois ronde prennent alors une forme légèrement allongés, donnant un air félin et sauvage à son aspect, accentué par les deux cornes pointues qui se trouvent sur son front.


Histoire


PARTIE 1 : ORIGINE

Lorsque les limites de l’espace et du temps se brise il est possible de percevoir toutes les possibilités par le choix fait d’innombrable personnes. En se faisant attentif, s’intéresser à la vie éphémère d’un être est tout aussi possible. Souvent qualifié de futile ou d’inutile, ces petites vies qui débutent et se finissent sont, au delà de la compréhension de tout être pensant, la raison pour laquelle les existences s’entrechoquent et luttent. Alors, curieux de ces phénomènes, certains Êtres aux incommensurables pouvoirs se penchent sur les planètes qui abritent ces étranges créatures, les observants pour comprendre comment des êtres si faibles peuvent avoir le pouvoir de détruire les mondes…

PARTIE 2 : HEUREUSE NAISSANCE

En étant porteur de la connaissance des Onis, il n’était pas difficile de comprendre pourquoi chaque naissance était attendue avec fébrilité. Impossible pour ces êtres si peu nombreux de demeurer impassible devant cet heureux événement. Aussi, lorsque la future mère débutait son travail, tout était fait pour qu’elle soit dans les meilleures conditions possibles, souhaitant un accouchement avec le moins de problèmes possibles.
En ce jour d’automne, une pluie régulière faisait teinter les carillons et soulever l’odeur des feuilles tombées, impassible à l’atmosphère impatiente qui habitait chaque personnes au courant de la naissance.
C’est en ce jour d’automne, au son de la pluie, qu’Ametsuki vit le jour. Sa naissance remplie d’allégresse ceux présents. Une fille était précieuse, une fille était un cadeau des dieux. C’est toutefois ce que lui répéterait mainte et mainte fois sa mère au cours de sa vie..

PARTIE 3 : APPRENTISSAGE & VOLONTÉ

Certains se sont demandés quel serait le caractère de la petite demoiselle une fois celle ci capable de l’affirmer. On attendait en effet beaucoup des femmes au sein des Onis, donc certains se faisaient un devoir de s’inquiéter quand à la possibilité de faire face à une enfant plutôt rebelle. Toutefois en la voyant grandir, les craintes, aussi peu nombreuses soient-elles, disparurent d’elles mêmes.
Dotée d’une bonté sans égale, elle avait apporté un peu de calme dans le cœur de son père qui la voyait grandir et s’épanouir en affirmant sa volonté de devenir Miko. Si cela avait étonné son père, sa mère avait simplement souris et dés le lendemain avait commencé à lui raconter et lui enseigner leurs légendes et leurs croyances. Si Ametsuki ne comprenait pas tout, elle demeurait subjuguée par la voix de sa mère, buvant ses paroles comme un assoiffé dans le désert, ses yeux brillants de milles éclats curieux.

- Maman, c’est quoi l’amour ? - avait un jour demandé l’enfant au milieu d’une histoire sur leur origine, interrompant la femme sans que cette dernière ne s’en offusque.

Elle observa un moment sa petite fille puis sourit avant de la tirer jusqu’à elle pour l’installer devant elle. Elle entreprit alors de coiffer ses longs cheveux noirs, ses yeux se perdant dans la couleur obsidienne qu’ils arboraient.

- L’amour… - souffla doucement l’adulte - Est un sentiment indescriptible. Il te fais ressentir tellement de choses contradictoires que certains le craignent. -

- C’est bizarre. - se contenta alors de répondre Ametsuki en penchant la tête en arrière pour apercevoir sa mère - Mais je sais que je t’aime maman. -

Et la Oni sourit avec douceur.

- Moi aussi je t’aime ma chérie. -

--------------------

[2 ans plus tard]

- Ametsuki ! -

L’enfant tourna la tête pour voir apparaître une tête brune au loin. Elle fit de grands gestes en retour et gloussa en voyant le jeune garçon s’arrêter non loin d’elle, totalement essoufflé et crevé de sa course.

- Ça va aller Ryu-kun ? -

Elle n’était pas réellement inquiète et ses yeux brillants d’amusement tirèrent une grimace boudeuse à son ami. Elle lui sourit à pleine dents en réponse puis pencha la tête en apercevant son allure débraillée. Sûrement sortait-il tout juste d’un entraînement avec leurs aînés. Elle avait vu ses progrès de jours en jours et était rassurée de le voir de moins en moins fatigué au fur et à mesure des séances.

- Ouais… je venais te voir parce qu’il paraît que les Miko ont prévu de vous garder au sanctuaire une semaine sans contact avec l’extérieur. -

Ametsuki acquiesça, son apprentissage avait débuté depuis pas loin de un an et elle s’était faite au rythme imposé, appréciant l’effort puis le repos qui suivait. C’était toujours une fatigue saine qui l’habitait alors elle était plutôt heureuse.

- Oui, mais ce sera vite passé t’inquiètes ! Je viendrais te voir à un de tes entraînements à mon retour, promis ! -

Ryu cligna des yeux puis souris, joyeux.

- Ok ! Alors je t’attends avec impatience ! -

Gloussant, la jeune Oni acquiesça vigoureusement et lui fit un signe d’au revoir lorsqu’elle fut rappelée au sanctuaire.

PARTIE 4 : LORSQUE TOUT S’ENCHAÎNE

Tout avait bien commencé et tout s’était parfaitement enchaîné sans que de drame notable ne soit à reporter, et pourtant de nombreux indices étaient laissés à la disposition de qui voulait bien les voir. Malheureusement, et ce malgré les capacités au combat des Onis, faire face à une tentative d’extermination était trop, surtout si il fallait en même temps protéger et organiser la fuite du clan. Comment nier qu’il y eu des pertes ? Impossible. Déjà, leur race si peu nombreuse subit de lourdes pertes.
Désemparés, chacun du faire face aux conséquences de cet acte. Le choc, la tristesse, la crainte. Tant de sentiments se distillèrent dans les veines des Onis. Mais Ametsuki, en tant que Miko, resta debout autant qu’elle le pouvait, aidant les autres à se remettre sans s’effondrer. C’est à cet instant que sa mère prit sous son aile un garçon à peine plus âgé que sa fille. Son nom était Kuroshin et il avait perdu ses parents et ses grands-parents lors de leur fuite. Dés lors, elle avait tout fait pour le faire sortir de son mutisme, tentant tout ce qui lui venait à l’esprit pour qu’il arrête de se morfondre. Leur vie était longue, si la mort de ses parents venait à l’affecter trop longuement, sa vie serait invivable.
Deux semaines après son intégration dans la famille, agacée malgré elle et venant à bout de son imagination, elle provoqua le jeune Oni en duel, ses yeux scintillants farouchement alors qu’elle lui jetait un katana entre les mains. Si la manière douce ne marchait pas, ne restait plus qu’à lui taper dessus !

Que dire.. et bien elle a perdu, bien qu’elle se soit bien défendue. Elle lui a crié dessus aussi. Beaucoup, beaucoup crié. Suffisamment pour ameuter quelques personnes, dont son père qui haussa un simple sourcil en voyant le jeune garçon se faire sévèrement réprimander par la Miko qu’était sa fille. Elle semblait furieuse et c’était bien la première fois qu’il la voyait ainsi.
Il dut calmer le jeu lorsqu’il la vit s’énerver un peu plus devant son manque de réaction, malgré qu'il ploie l’échine face à elle. Alors que sa femme éloignait leur fille, il se tourna vers le jeune homme toujours assit en seiza et posa un genou à terre pour être à sa hauteur.

- Elle s’inquiète pour toi tu sais. Tu devrais aller t’excuser plus tard. -

Et il partit, non sans lui donner l’ordre de venir sur le terrain d’entraînement le lendemain matin.
A partir de ce jour, les deux jeunes s’entendirent très bien, Kuroshin s’autoproclamant gardien de Ametsuki alors que le père de cette dernière continuait de l’entraîner, le sortant peu à peu de sa bulle.

PARTIE 5 : LE VOYAGE SANS RETOUR

Les chevaux martelaient le sol avec force, se propulsant toujours plus loin et toujours plus vite, semblant vouloir répondre aux attentes de leur cavalier. Les trois équidés ignoraient le ciel rougeoyant et l'atmosphère qui se réchauffait, faisant pleinement confiance aux poignes de fer qui les dirigeaient. Toutefois ça ne les empêcha pas de piler net lorsqu'il débouchèrent de la forêt et que les sons semblèrent leur exploser aux oreilles. Les entrechocs des lames et les cris alourdissaient l'air déjà irrespirable à cause des incendies. Et dans le chaos de l'hécatombe, l'horreur et la peur se distillèrent un peu plus dans leurs veines.
La première à voir un groupe s'avancer dans leur direction fut la mère de Ametsuki. Elle vrilla ses yeux dans leur direction et ses cheveux devinrent de longs fils d'argent sous la lueur flamboyante des flammes dévorantes. Sans se détourner, sa voix s'éleva, claire et vibrante, assourdissante pour ceux qui l'accompagnaient.

- Kuroshin, je te confie ma fille. -

Le cœur d'Ametsuki rata un battement, ses yeux s'écarquillant d'effroi en comprenant ce que sa mère avait en tête. Mais l'homme à ses côtés fronça les sourcils, sa main se crispant sur sa lance alors qu'il verrouillait son regard sur le groupe qui ne tarderait pas à les rejoindre.

- Je reste avec vous. - assura t-il fermement, refusant d'abandonner celle qui l'avait aidé après la perte de ses parents lors du premier massacre.

Elle se tourna alors vers lui, ses yeux plus incisifs que jamais, emplis de tellement d'amour et de peine que ses cadets se figèrent.

- Et qui protégera ma fille ? J'ai fais mon temps, mais je ne laisserais personne prendre le votre ! - affirma t-elle farouchement en sortant un katana de son fourreau - Maintenant partez ! Survivez ! -

Et sans leur laisser le temps de protester, elle fit s'élancer son cheval à l'assaut, prête à défendre ses enfants même si ça devait lui coûter la vie.

- Non ! - hurla Ametsuki en voulant se lancer à sa poursuite - Non non non ! Maman ! -

Mais l'homme qui était resté auprès d'elle s'interposa, la mâchoire crispée et les yeux assombris par la rage. La jeune Oni hoqueta tellement la douleur compressait son cœur mais obéit silencieusement à son désormais gardien, ravalant ses sanglots alors que les chevaux s'élançaient à vive allure dans la forêt pour échapper au sort funeste des Yukimura.

Les deux jeunes gens traversèrent aussi vite que possible les premiers villages qu'ils rencontrèrent sans tuer leur monture à la tâche. Ils étaient bien conscient de ne pas être en sécurité tant qu'ils seraient sur les routes. Mais terrifiés à l'idée d'être reconnus d'une quelconque manière que ce soit, ils avaient trop peur de s'arrêter dans les villages. Surtout Kuroshin qui n'appréciait pas les regards que posaient les hommes sur sa protégée en deuil, celle ci ne cessant presque jamais ses prières envers les Dieux, souhaitant de tout son cœur qu'un maximum de Onis aient pu fuir le massacre. C'est lors d'une énième halte que son ami fit part de ses inquiétudes à la jeune prêtresse.

- Je pense que le mieux serait de te déguiser en homme, ça évitera qu'on nous prenne pour cible et qu'une attention indésirable ce porte sur nous. -

Ametsuki avait acquiescé, ses yeux encore mélancolique se posant un peu partout autour d'elle. Les minutes qui avaient suivis lui avaient permis de nouer ses cheveux de telle façon qu'ils ne tombaient plus librement et qu'ils ne la rendaient plus aussi féminine. Elle avait déjà vu des hommes portant les cheveux longs les attacher comme ça, aussi, lorsque son ami détourna poliment les yeux, elle banda sa poitrine avec ce qui lui tombait sous la main, grimaçant de douleur et inspirant prudemment la première fois, de peur de paniquer en sentant autant de pression autour de son torse.

- Où va t-on ? - souffla la prêtresse en observant le soleil décroître à l'horizon, s'agitant légèrement, mal à l'aise dans ses nouveaux vêtements.

- Il faut demander asile à un autre clan. - il ne dit rien de plus, semblant réfléchir - … Je pensais aux Kazama. -

Ametsuki acquiesça, lui souriant avec douceur en constatant son incertitude. Elle comprenait et approuvait ce choix. Ce n’était pas un secret que son ami avait du sang des Kazama dans les veines. Cela venait de sa grand-mère et il avait gardé quelque liens avec eux à travers les histoires et les souvenirs de la vieille femme. Elle ne le dit pas à haute voix mais pendant un instant, elle avait craint qu'ils ne doivent continuer à errer pour le reste de leur vie.

Plusieurs fois Kuroshin dut les défendre contre des bandits et autres voleurs tout en dissimulant leur véritable nature. Ametsuki se rongeait les sangs en s’abritant et aurait techniquement pu donner un coup de main, mais lors de leur fuite elle n'était pas armée et donc dépendait entièrement de son gardien ; qui demeurait de toutes façons bien plus adroit que ceux qui les attaquaient.

Mais cela n’en rendait pas moins le voyage éreintant, la crainte d’être surpris pesant lourdement sur leur mental et perturbant peu à peu la sérénité des prières de la jeune femme. Si au début elle pensait que cela n’affectait qu’elle, elle se rendit compte un peu plus tard que cela rendait nerveux son gardien lorsque celui ci l’invita à prier autant qu’elle le souhaitait longtemps après leur départ. Elle se retrouva ainsi à apaiser son esprit blessé autant qu’elle le pouvait en ayant pas accès à un sanctuaire et aux purifications nécessaires.
Si pour certains, l’intérêt d’une action pareille leur échappait, cela n’était pas le cas pour Kuroshin qui pu se détendre, profitant de l’aura de sérénité que dégageait sa protégée après ses prières.
Oui, si tout était fait pour se passer au mieux, ils arriveraient sain et sauf auprès des Kazama.

PARTIE 6 : S’INCLINER

Lorsqu’ils arrivèrent sur le territoire des Kazama il ne fallut pas longtemps avant qu’on ne les repère. Ametsuki et Kuroshin demandèrent à voir leur chef, épuisés par un si long voyage et pas encore prêt à se détendre si jamais ils décidaient de les refuser dans le clan. Mais au moins ils furent menés devant Chikage, ce dernier ayant succédé à son père après sa mort.
C’est son gardien qui prit la parole en premier, expliquant ce qu’il c’était passé, le pourquoi de leur venu (en évoquant son lien de sang) et en demandant la protection du clan en dernier. Lorsque l’attention se porta sur elle, Ametsuki se rendit compte qu’elle était toujours déguisée en homme. Alors elle détacha ses cheveux en s’inclinant et se présenta, donnant son statut de Miko ainsi que survivante de la famille Shinju, annexe aux Yukimura.

Si au bout d’un long moment de silence le verdict tomba en leur faveur, il ne fallait pas se voiler la face, ils devaient encore être totalement acceptés. Ametsuki fut introduite auprès des Miko et elle perdit de vu Kuroshin à partir de ce moment là. Ils ne se croisaient plus qu’en de rares occasions, et essayaient alors d’en profiter un maximum.
Répondant désormais aux uniques ordres des Kazama, la jeune femme essaya tant bien que mal d’oublier son précédent clan. Et ce qui l’aida dans tout ça, c’est la relation qu’elle développa avec Chikage, un lien qu’elle n’aurait pas soupçonné avoir la possibilité de se manifester, se noua entre eux, chassant l’air mélancolique qui habitait son visage pour la refaire sourire.

C’est comme ça qu’elle apprit les déplacements récurrent de son chef de clan et que cela la mena à se plonger plus souvent dans ses pensées, ses pensées faisant écho avec l’agitation que provoquait son statut de Miko toujours d’actualité. C’est du jour au lendemain qu’elle choisit de tout simplement passer en coup de vent pour avertir qu’elle se rendait à Kyoto pour discuter de son futur mari avec Chikage. Elle partit dix minutes plus tard avant qu’on ai pu la retenir, arguant qu’il suffisait de l’attendre ici.
Et bien.. elle avait des choses à faire là bas de toutes façons.

IRL

Pseudo : Morty
Âge : 19 ans
Découverte du forum : Soji huhuhu
Présence : 7j/7 techniquement, sauf quand les cours me rattraperont, ces fourbes
Commentaire(s) : Naaaan. Vous voulez un bisou ? °^°
Code : Validé par Hanako


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hanako Kuroyuri
avatar
Messages : 1178
avatar
Métis - Yukimura - Bien-être
MessageSujet: Re: Ametsuki Shinju - Miko Oni   Mar 20 Déc - 21:59

Bienvenue ! J'adore ton avatar ♥
Je laisse Chikage se charger de ta prez puisque c'est la grande pro des Onis (enfin, si elle est pas trop débordée en ce moment, sinon pas de chance ça sera moi ~)

J'espère que tu passeras un bon moment parmi nous ! Tu le sais déjà mais hésites pas si tu as des questions ^^
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Chikage Kazama
avatar
Messages : 839
avatar
Oni - Kazama - Leader du Clan
MessageSujet: Re: Ametsuki Shinju - Miko Oni   Mer 21 Déc - 10:29

Hello

Bienvenue sur le forum ^^ Une autre Oni, j'en suis toute contente et de ce fait, c'est bien moi qui m'occuperai de ta fiche. Bon courage pour ça.

Je ne te cache pas que ta proposition nous pousse à examiner quelques points de l'univers que nous n'avions pas considérer, aussi nous allons travailler main dans la main pour arriver à quelque chose qui soit cohérent et tout. Du coup, je pense qu'il y aura peut-être des modif à faire ici et là au fur et à mesure de nos échanges.

Petite remarque déjà:

"Dans un village à une vingtaine de km de Honshu" ==> Honshu étant l'ile principale du Japon, il te faut revoir ce passage pour citer une ville.

"Sous-groupe : Kazama" ==> alors, sous-groupe, c'est plutôt l'occupation. Je crois que tu voudrais être miko/prêtresse ? Sinon, c'est guerrière, docteur, etc.

Voilà, à tout bientôt !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Soji Okita
avatar
Messages : 50
avatar
Japonais - Shinsengumi - Cpt1ère division
MessageSujet: Re: Ametsuki Shinju - Miko Oni   Mer 21 Déc - 14:47

Bienvenue parmi nous ! **
Je suis super contente de voir que tu as craqué pour venir ici, tu vas voir, on y est bien ! 8D
En tout cas, j'aime déjà ton perso' et j'ai hâte de voir la suite !
J'espère que tu plairas ici et que tu vas t'amuser. ♥
Ah oui et bonne chance pour la suite !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ametsuki Shinju
avatar
Messages : 35
avatar
Oni - clan Kazama - Miko
MessageSujet: Re: Ametsuki Shinju - Miko Oni   Mer 21 Déc - 15:39

Merci à vous trois ! ♥

Hana : Ravie qu'il te plaise, j'ai galérer à faire passer les cheveux blanc au noir. xD

Chikage : Merci beaucoup, et j'ai modifié ce dont tu m'as fait part. :3

Soji : Haaaan, un message plein d'amûûûûûûûr ! Je t'aime ! ♥
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lieven Fürstenwalde
avatar
Messages : 132
avatar
Élue - Étrangère - Marchande
MessageSujet: Re: Ametsuki Shinju - Miko Oni   Mer 21 Déc - 17:17

Je peux enfin te souhaiter officiellement la bienvenue sur le forum ! *w*

Je confirme aussi ce qu'Hanako a dit, excellent choix de vava huhu.

Bon courage pour la rédaction de ta fiche, et j'espère à très bientôooot inRP ! ~
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Edward Griffith
avatar
Messages : 39
avatar
Étranger - Lieutenant retraité
MessageSujet: Re: Ametsuki Shinju - Miko Oni   Jeu 22 Déc - 10:56

Bienvenue à toiii ! Joli Vava !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ametsuki Shinju
avatar
Messages : 35
avatar
Oni - clan Kazama - Miko
MessageSujet: Re: Ametsuki Shinju - Miko Oni   Ven 30 Déc - 15:29

J'ai finiiiiis ! Merci de votre patience ! Je vous fais plein de poutoux !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Chikage Kazama
avatar
Messages : 839
avatar
Oni - Kazama - Leader du Clan
MessageSujet: Re: Ametsuki Shinju - Miko Oni   Ven 30 Déc - 17:24

Salut toi!

Pour parfaite information de tous, je confirme que le lien avec mon personnage a été vu avec moi, et que cela se fait avec mon accord (comment ça, on aurait abusé de Chikage :: ^^)

Pour ce qui est de la validation, je vais te demander de regarder la fiche sur le "ki" et de positionner ton personnage sur un niveau de compétence. En effet, en tant que miko, elle doit avoir une sensibilité de X niveau.

Dernier point: peux-tu faire une relecture de tes écrits en portant une attention sur l'accord/conjugaison des verbes en -ir, 2 et 3ème groupe? Tout le monde fait des fautes, moi la première, et nous ne sommes pas là pour pointer du doigt ^^ C'est juste que c'est une faute récurrente chez toi, et tu as bon/mauvais quasi une fois sur deux :p

Tout le reste est bon, donc fais-moi signe quand tu as fini !!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ametsuki Shinju
avatar
Messages : 35
avatar
Oni - clan Kazama - Miko
MessageSujet: Re: Ametsuki Shinju - Miko Oni   Ven 30 Déc - 18:55

J'ai relu et corrigé ce que j'ai trouvé, c'est bon ? :3
Et je lui ai donné le niveau adepte (ki perso) et donc initié (ki de la terre) si j'ai bien compris en expliquant pourquoi elle souhaite autant développer ces compétences. o/

Merci. ♥
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Chikage Kazama
avatar
Messages : 839
avatar
Oni - Kazama - Leader du Clan
MessageSujet: Re: Ametsuki Shinju - Miko Oni   Ven 30 Déc - 20:09


Félicitation Ametsuki !
Hé ben voilà une fiche bien faite, et tout rapidement. Je vois que tu as posté dans l'event, c'est bien ^^ Du coup, je vais laisser une petite semaine à Ame et Saru de prendre le bain de foule avant de lancer l'intrigue...
Plus techniquement... tu as été ajouté au groupe des Onis, mais pour une expérience optimale, pense bien à recenser ton avatar! Tu peux aussi chercher des relations en créant ta fiche de liens ici, demander un logement dans cette section (ceci dit, tu peux venir loger chez Chikage - RP d'achat de la maison en cours ^^) et faire une demande RP en créant un sujet ici qui te suivra tout au long de l'aventure !

Si tu as la moindre question, n'hésite pas à contacter un membre du staff

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Ametsuki Shinju - Miko Oni
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Feodal Kyoto :: Administration :: Dossiers de la population :: Gestion des Dossiers :: Dossiers Acceptés-
Sauter vers: