Forum RPG tiré de l'univers d'Hakuouki, Feodal Kyoto mêle Japon féodal et fantastique. Pour changer l'Histoire, les dieux envoient leurs élus de 2016 en 1863. Geisha, ninja, rônin du shinsengumi... Onis ou Humains... Réécrivez l'Histoire (NC -18)
 
Forum +18 H/Y/Y
Inspiré du jeu Hakuouki
Aucune connaissance du jeu ou du Japon n'est nécessaire

Partagez | 
 

 L'amour d'un père est plus haut que la montagne. L'amour d'une mère est plus profond que l'océan. [Teppei Hiroshige]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Teppei Hiroshige
avatar
Messages : 14
avatar
Japonais - Onmyōji
MessageSujet: L'amour d'un père est plus haut que la montagne. L'amour d'une mère est plus profond que l'océan. [Teppei Hiroshige]   Ven 19 Mai - 1:14




Teppei Hiroshige

Nom : Hiroshige
Prénom(s) :Teppei
Surnom(s) :
Âge : 28
Né(e) le : (22/12)
À : Shimoda
Origine : Japonaise
Résidence :Kyoto
Situation familiale : Célibataire
Groupe : Japonais
Sous-groupe : Prêtre


Compétences


L'art Martial & le Bō
Teppei connait les bases d'une posture solide, quelque prise de projection et d'immobilisation corporelle.
Il manie aussi le Bō, une arme fait de bambou et ressemble à un grand bâton.

Les talismans & Les incantations
Un Onmyojis doit connaitre une multitude de technique. Enfermement, purification, cercle, danse et bien d'autre. Teppei néanmoins semble être le plus prometteur avec les talismans et les incantations.
Niveau de Ki : Maître

L'éloquence du dialecte
Trouvé les mots justes est parfois la meilleure façon d'apaiser quelqu'un sans en venir forcement au Ki, cette compétence Teppei la possède malgré encore quelques lacunes.




Caractère


La face publique
Toujours le sourire aux lèvres, Teppei est un homme qui prend son travail de Pretre très au sérieux. Il s'assure d'écouter chaque requête, plainte ou même histoire de grand-mère sur leur belle jeunesse. Il surveille son langage, laissant toujours un titre de respect après le prénom de son homologue de conversation.

La face privée
Teppei n'a pas le même comportement avec les gens de son entourage privé, le sourire permanent s'efface laissant un visage pensif. Malgré les apparences l'homme est de nature taquin, laissant des piques ou saisir les perches tendues par ses proches. Malheureusement parfois cette mauvaise habitude déteint sur sa face publique, bien que discrète ce genre de débordement n'arrive que lors que Teppei apprécie la personne en face de lui sans être proche.

La corde sensible.
Comme chaque Humain Teppei à une corde sensible qui lui fait perdre son sang-froid doucement ou brusquement. Il ne déteste pas les araignées, leur présence ne dérange pas. Neanmoins contemplé cette petite bestiole le rend nerveux à cause de mauvais souvenir. Le sujet Tabou reste une Prêtresse qu'il a rencontré pendant son apprentissage, étant morte pendant ce laps de temps trop insisté sur ce sujet pourrait le rendre de mauvaise humeur voir agressive verbalement et physiquement quand on insulte sa mémoire.

Les femmes et les hommes
Teppei est un homme comme un autre, les formes du femme ne le laisse pas indifférent. Avoir une conversation avec une femme ne le dérange pas, néanmoins s'il voyait des parties un peu plus dénudé il essayerait de feinté sa gêne en fessant une remarque respectueuse envers une inconnue, pour une connaissance il utiliserait une taquinerie pour se dérobé directement. Une femme mérite le respect, malgré tout si une femme ne respecte pas Teppei celui-ci n'hésitera pas à lui rendre son attitude.
Les hommes sont par nature en rivalité, Teppei ne ressent pas l’intérêt de rabaissé un autre homme pour son simple plaisir personnel. Un homme qui le respecte aura le même respect de sa part comme pour les femmes.

Il aime ou n'aime pas.
Teppei aime celui qui l'aime en retour, il apprécie le bruit des cascades, son repas sacré est le teriyaki-brochettes. Son animal favoris est le chien, son instrument favoris le tambour, il a un faible pour les femmes à queue de cheval.
Teppei n'aime pas la cupidité d'un individu, il n'aime pas les bruits de craquement principalement, il déteste le choux. Il n'apprécie pas la compagnie des oiseaux, il n'aime pas la vu d'une araignée de trop près.

Les valeurs
Ne jamais croire en une rumeur.
N'avoir aucun jugement sur quelqu'un qu'on ne connait pas.
Prendre une vie pour en sauver une autre n'est pas digne de louange.


Physique


La tête.
Sa couleur de cheveux est châtain foncé, mais la première chose que son visage captive chez autrui est son regard bleu océan. Pas de pilosité faciale apparente, des dents à leur bonne place, rien d'anormal autre part.

Le corps.
Teppei est un homme plutôt grand pour la moyenne, il atteint presque les un mètre quatre-vingt-dix. La musculature est légèrement visible, mais pas suffisamment pour faire de lui une statue grec qui sera exposé dans les musées futur.

Les anomalies
Malgré sa malchance pendant son enfance, son corps n'en garde qu'une cicatrice au bras droit, l'entaille fait environ trois millimètres de largeur et quatre centimètres de longueur. Elle est disposée en portrait paysage entre le coude et l'épaule.

Les vêtements
Teppei porte une tenue particulière appelée jôe. A cause de son titre de Prêtre il porte pratiquement que cette tenue, rare sont les occasions d'avoir un kimono traditionnel sur les épaules.



Histoire

L'amour d'un père est plus haut que la montagne. L'amour d'une mère est plus profond que l'océan.
Un proverbe que Teppei ne comprend pas depuis son enfance, le visage de sa mère étant flou aussi bien que celui de son père. Ils sont morts ? Contrairement à la voie d'un Samurai, être issue d'une famille de simple paysan réduit les chances de mourir jeune.

La rencontre.
Teppei Hiroshige, quatre ans.
Un jour ensoleillé la nouvelle qu'un Prêtre du mont Fuji serait de passage dans le village de Shimoda. A la moindre occasion chaque villageois profitent d'une courte pause pour allers voir ce qui se trame dans le Temple de Shimoda. La mère de Teppei pris son fils dans ses bras après avoir fini les besognes de la ferme. La rumeur dit que le Prêtre cherche des jeunes enfants pour leur apprendre la voie des Onmyojis. Une fois au temple on pouvait apercevoir le Prêtre en train de discuter avec les villageois avec un grand sourire. L'Onmyojis s'entretient avec chaque enfant chacun leur tour, des questions banales principalement. À la fin sa main vient toucher l'épaule de Teppei, l'enfant ne sait dire pourquoi, mais ce prêtre semblait être chaleureux, comme un sentiment d'être rassuré par son simple contacte. Le prêtre pouvait sentir en ce jeune homme quelque chose d'harmonieux et robuste ne laissant qu'un sourire sur son visage à cette sensation. Dans ses souvenirs Teppei se souvient seulement d'un visage flou de sa mère qui discute avec le Prêtre, quelque jour plus tard l'enfant du partir pour le Temple de Fuji.

L'apprentissage

Teppei Hiroshige, dix ans.
Depuis maintenant six ans le jeune garçon s'entraîne sans relâche pour suivre la voie des Onmyojis. Les autres apprenties Prêtres et Prêtresses l'approchent pas trop pour une raison, son talent inné pour le Ki leur fait peur. Il n'était pas rare que Teppei surprenne des conversations de ses camarades, leur parole faisait généralement grincé des dents le jeune garçon. ''Si j'avais le même talent que Teppei je serais aussi fort'', '' C'est un génie, même le Prêtre du Temple place de grand espoir en lui.'', ''Etre aussi talentueux sans effort est de la triche vous ne trouvez pas ?''. Aucune parole n'avait pour but d'être méchant envers Teppei, pour eux ce n'était que la stricte vérité. Ses paroles avaient le don d'énerver Teppei. Génie ? Talent ? Pourquoi se cachent-ils derrière des excuses pareil ? Pourquoi ne voient-ils pas tout son travail fourni au quotidien ? Même après des longues journées, Teppei ne cherchait qu'une chose, s'améliorer d'avantage.

Rien n'arrive sans effort, surtout pas la maîtrise du Ki.
Parole du Prêtre du Mont Fuji

Une Apprentie Prêtresse

Hiroshige Teppei, quinze ans.
Pendant ses cinq ans le jeune homme est devenu un apprenti renommé pour ses talismans et incantations. Dans les deux domaines aucun autre apprenti ne lui arrivait à la cheville. Teppei pouvait sentir parfois sur leur visage de la jalousie pour son ''talent''. Ce genre de chose n'affecte plus, l'habitude d'entendre de telle parole au fil du temps l'ont rendu insensible. Cette année une apprentie Prêtresse est transféré de son temple pour rejoindre celui de Fuji, d'après le Prêtre son Temple subi des rénovations importantes justifiant sa présence pour les prochains mois. La jeune Miko pris moins d'une semaine pour se rendre compte des attitudes de Teppei, habitué à la distance des autres disciple son approche a surpris totalement le jeune homme.

- Wouah, comment tu as réussi à faire cela ? Tu me montre ? Apprend-moi !

Teppei est déstabilisé par les questions sans fin de la Prêtresse, après les questions multiples elle reprend les bonnes manières et finie par se présenter sous le nom de Nanako. Les premières semaines Teppei l'ignore la plupart du temps, laissant juste des réponses à ses questions, il ne voulait pas l'admettre mais l'attitude de cette jeune fille lui faisait plaisir. Cela change des choses qu'il a entendues depuis tout petit, mais elle n'était rien d'autre d'une novice et l'écart de leur compétence n'était qu'un gouffre, il le savait parfaitement. Quelques mois plus tard, Nanako était toujours en train tourné autour de Teppei, mais ce fut un peu tard que le jeune remarque enfin que la jeune Miko l'avait surpassé dans le domaine des incantations. Petit à petit le jeune homme lui posait des questions pour lui même s'améliorer, la première fois la réaction de Nanako le surpris au dépourvu.

- Alors Messieurs je sais tout à besoin d'aide ? Me regarde pas avec cette drôle d'expression sur le visage, je plaisante. Tu devrais sourire un peu, les gens autour de toi ne pourront que se sentir rassuré tu sais.

- C'est ce que tu fais tout le temps alors ? Dit Teppei.

- Oui, je veux que chaque personne autour de moi se sente heureux en me voyant mon sourire.

- Je croyais que tu me fessais des grimaces depuis le début.

Nanako le frappa immédiatement suite à cette taquinerie. Teppei ne pouvait pas se retenir de sourire, il fut contagieux pour Nanako et le duo fini par rire à leur propre bêtise.

La tragédie.

Teppei Hiroshige, seize ans.
Le Temple de Nanako étant bientôt rénové entièrement malgré les problèmes naturelle qu'on énormément ralenti la construction. Pendant tout ce temps la relation avec Nanako s'était agrandit, ils étaient inséparable depuis leur fou rire aux éclats. Leur rivalité à se surpassé ont décuplé leur potentiel et chaque jour n'était qu'un prétexte pour embêté l'autre par vengeance du jour précédent.
Le dernier jour de séjour s'approche à grand pas. Nanako est porté disparu, la dernière personne avoir prétendu l'avoir vu disait qu'elle faisait un dernier tour autour du temple avant de faire les préparatifs pour son départ. Le Prêtre du temple demande à plusieurs apprenti de se réunir pour fouillé les environs, elle pouvait s'être perdu dans les bois d'entoure le bâtiment. Teppei sur les ordres du Prêtre pris ses affaires pour allers faire une ronde dans les alentours pour espérer tomber sur la Miko perdu. Après une heure de recherche sans résultat le jeune homme pensait revenir au temple pensant qu'il n'était surement pas du bon côté des recherches, se fut un bruit lourd qui le fit changer d'avis. Le bruit mystérieux ressemblait au bruit d'une branche d'arbre qui craque, mais en bien plus fort. Sans hésitation Teppei se dirige vers ce bruit, avant même d'en voir la source il découvre plusieurs cadavre d'humain sur le chemin, leur corps avait une entaille juste en-dessous du ventre et leur organe semblait avoir disparu de leur corps. Ou plutôt aspiré par l'entaille, le jeune homme n'étant pas stupide d'allers plus loin décide de faire demi-tour, cette chose est dangereuse et le Prêtre doit en être informé au plus vite. Une nouvelle fois, un bruit l’interrompue dans sa décision de faire demi-tour. Le crie d'une femme hurlant d’agonie et il avait reconnu sans erreur la voie de Nanako. Avant de se rué dans la direction du cri Teppei pris un talisman dans ses mains, il prit feu puis laissa place à une invocation basique qu'avait pour but de retourné au temple pour indiquer de quels direction il venait.
Un pas lourd le jeune homme se dépêche de rejoindre la direction du cri en restant sur ses gardes. Le spectacle une fois sur place fut de mauvais goût, il pouvait voir Nanako assise contre un arbre, une fois un peu plus proche d'elle il remarque les marques sur son corps. Ses vêtements semblaient être coupés par quelque chose de tranchant, elle perdait beaucoup de sang suite à ses multiples entailles. Teppei se rapprocha pour la saisir pour la prendre dans ses bras et partir loin d'ici. Le contacte de la main du jeune homme sur la peau de la demoiselle la fit réagir d'un faible sursaut.  

- Tei..ppei ?

- Ne parle pas, je vais te ramenez au temple pour te soigner.

- En..fuis-t..oi.

Avant même de comprendre ses mots un bruit dans son dos lui fit comprendre que cette chose lui avait tendu un piège, il tourne la tête lentement avant de voir la créature. Il s’agissait d'un Tsuchigumos, un homme-araignée une race de Yokai les plus dangereuse et agressive. La créature prit la parole avec une voix froide, son ton résonne comme la mort aux oreilles de Teppei.

- C'est déjà la deuxième fois qu'on interrompe mon repas aujourd'hui, mais une fois que j'aurais dévoré cette femme je n'aurais plus de place pour toi. Comment pourrais-je me divertir avec toi ?

- Nanako ne bouge pas, je vais vaincre ce monstre et nous pourrons ...

La voix de Teppei était tremblante, la peur l'avait envahie de chaque fibre de son être, mais à peine avait-t-il eu le temps d'essayer rassuré sa camarade que le Tsuchigumos transperça le ventre de la jeune Miko qui s’effondra suite à cette blessure.

- Tu es encore en vie juste parce que je réfléchis part quels membre je vais te démembré petite humain, ne parle pas.

Alors que Nanako résiste en vain de ne pas fermer ses paupière Teppei se trouve juste au-dessus impuissant à la situation, la Prêtresse prononce alors ses dernières paroles avant de lâché son dernier soupir.

- Teppei ... souris-moi ... une dernière fois ... si te plait.

Il en était incapable, puis la jeune demoiselle avait rendu l'âme à la fin de sa phrase ne laissant que son visage pâle sans émotion en face du jeune homme.

- Je vais commencer par ton bras droit.

Teppei était impossible de réfléchir correctement, même de comprendre pourquoi avait-t-il si mal au bras droit. Une deuxième ombre apparut dans son dos, il s'agissait du Prêtre du temple de Fuji. A partir de là les souvenirs se brouille, Teppei reprendra conscience dans le Temple. Dans la pièce adjacente, le corps de Nanako recouvert d'un voile blanc lui fit comprendre qu'il n'avait pas fait un mauvais rêve, la douleur au bras apparut subitement, voyant l'énorme bandage imbibé de sang il y avait aucune erreur possible, c'était la réalité.

Le futur.
Teppei Hiroshige, vingt-huit ans.
Après avoir terminé son apprentissage le jeune homme décide de partir du temple de Fuji pour rejoindre la ville de Kyoto pour y devenir un grand Prêtre un jour, le sourire toujours sur son visage en public pour rendre hommage à sa défunte amie Nanako.  

  

 

IRL

Pseudo :
Âge : 23
Découverte du forum : Top Site
Présence : 1/7 à 2/7
Commentaire(s) : Un peu complexe l'encyclopédie au point de se perdre, mais sinon il y a rien à dire, c'est un travail qui force le respect.
Bonus de PA à l'inscription ? : 100PA [Groupe Japonais + Pretre]
Avez-vous bien signer le règlement ? Oui.


[/b]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hanako Kuroyuri
avatar
Messages : 1178
avatar
Métis - Yukimura - Bien-être
MessageSujet: Re: L'amour d'un père est plus haut que la montagne. L'amour d'une mère est plus profond que l'océan. [Teppei Hiroshige]   Ven 19 Mai - 5:49

Bienvenueeeeeeeeeeeeeeeeeeeee. Je suis tellement contente de voir un prêtre ^^ et j'adore ton avatar !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Teppei Hiroshige
avatar
Messages : 14
avatar
Japonais - Onmyōji
MessageSujet: Re: L'amour d'un père est plus haut que la montagne. L'amour d'une mère est plus profond que l'océan. [Teppei Hiroshige]   Ven 19 Mai - 11:15

Merci Hanako.

Je te retourne le compliment, j'aime bien ton avatar.

Le choix du Prêtre m'a compliqué la tâche pour un avatar qui me convient pour ce thème. Relax2

Quand on tape sur Google ''Homme Kimono Fanart'' il y a surtout des images de femme en Kimono. Logic Internet.

Je patiente encore un peu pour faire les grandes lignes de ma fiche, je n'ai pas encore parcouru tout le forum. Il me manque des informations pour les points clefs de mon histoire.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hanako Kuroyuri
avatar
Messages : 1178
avatar
Métis - Yukimura - Bien-être
MessageSujet: Re: L'amour d'un père est plus haut que la montagne. L'amour d'une mère est plus profond que l'océan. [Teppei Hiroshige]   Ven 19 Mai - 11:52

Ahah, j'avoue j'ai déjà été confronté à ce problème x) Bon courage pour ton histoire n'hésites pas à demander de l'aide si quelque chose n'est pas clair =)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Chikage Kazama
avatar
Messages : 839
avatar
Oni - Kazama - Leader du Clan
MessageSujet: Re: L'amour d'un père est plus haut que la montagne. L'amour d'une mère est plus profond que l'océan. [Teppei Hiroshige]   Sam 20 Mai - 6:58

Bienvenue sur le fow!!!

Si tu pouvais savoir comme je suis contente d'avoir un prêtre!!! YEAH!!!! * glomps *

Tout pareil que ma collège Hanako (qui va s'occuper de ta fiche ^^), si tu as des questions, n'hésite pas. Les annexes ne sont pas forcément complètes - on construit au mieux, et au fur et à mesure que les membres proposent des personnages et des intrigues, on affine. Si tu as des idées, n'hésite pas à proposer, on est dans une démarche d'intrigues interactives sur FK o/ Pour tout ce qui est "oni et yôkai", c'est plutôt moi, et tout ce qui est ki, c'est plutôt Hanako.

A pluuuus !!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Teppei Hiroshige
avatar
Messages : 14
avatar
Japonais - Onmyōji
MessageSujet: Re: L'amour d'un père est plus haut que la montagne. L'amour d'une mère est plus profond que l'océan. [Teppei Hiroshige]   Sam 20 Mai - 12:53

Merci Chikage.

Deuxième fois qu'on apprécie le choix de Prêtre, c'est si rare ? J'ai vu les récompenses de points après mon choix, donc je suppose que oui.
Mais pourtant c'est la classe d'être un Onmyojis Embarrassed

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hanako Kuroyuri
avatar
Messages : 1178
avatar
Métis - Yukimura - Bien-être
MessageSujet: Re: L'amour d'un père est plus haut que la montagne. L'amour d'une mère est plus profond que l'océan. [Teppei Hiroshige]   Sam 20 Mai - 20:24

Salut, quelques petites choses avant de pouvoir gambader librement ♥

Dans les compétences peux-tu rajouter ton niveau en ki ? Vu que tu es un prêtre il est forcément élevé, je dirais Maître parce que Teppei est encore jeune malgré tout ^^

Pour ton caractère, j'aime bien l'idée des 3 facettes, mais tout cela reste assez superficiel, peux tu approfondir un peu ? Quels sont les valeurs qui lui sont cher? Comment réagit-il face aux demoiselles (après tout, contrairement aux miko les prêtres ne sont pas tenus à la virginité XD), à l'amour en général, à la peur... Qu'est-ce qu'il aime, qu'est-ce qu'il déteste?


Sinon la première partie ne va pas. Même si certains yokaï sont pacifiques ils ne sont pas les bienvenus auprès des prêtres/prêtresses dont le métier et de les chasser (même si certains sont plus ouvert d'esprit que d'autres), par ailleurs, il y a peu de chance qu'ils accepteraient de jouer le jeu pour ça. Enfin, la détection de la nature yokaï est un des éléments les plus complexe, souvent ils se repérer pour leurs actions bien avant que par leur ki donc c'est peu probable qu'un enfant est fait la différence, même sans savoir de quoi il en retournait.

Une sensibilité au ki s'exprimerait plus avec un rapport à la nature, un certain instinct parfois (notamment sur la présence des gens et pas forcément sur ce qu'ils sont) éventuellement dans la capacité à voir les fantômes. Après, même sans être particulièrement naturellement sensible au ki, tu aurais pu finir dans un temple pour pleins de raisons.

Voilà, mis à part ça c'est tout bon ! Tu y es presque !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Teppei Hiroshige
avatar
Messages : 14
avatar
Japonais - Onmyōji
MessageSujet: Re: L'amour d'un père est plus haut que la montagne. L'amour d'une mère est plus profond que l'océan. [Teppei Hiroshige]   Sam 20 Mai - 22:42

Je pense avoir résolu les petits points gênant.
Attend confirmation. Smile

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ai Yukitsuki
avatar
Messages : 237
avatar
Métis - Gozen
MessageSujet: Re: L'amour d'un père est plus haut que la montagne. L'amour d'une mère est plus profond que l'océan. [Teppei Hiroshige]   Dim 21 Mai - 8:02

Un peu tard, crtes mais: Bienvenu sur le fofo ! Very Happy
Et bonne chance pour ta confirmation ! ^^
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hanako Kuroyuri
avatar
Messages : 1178
avatar
Métis - Yukimura - Bien-être
MessageSujet: Re: L'amour d'un père est plus haut que la montagne. L'amour d'une mère est plus profond que l'océan. [Teppei Hiroshige]   Dim 21 Mai - 9:46

Bon, c'est tout bon sur le fond, par contre en relisant à tête reposée j'ai remarqué qu'il y avait beaucoup de fautes, notamment celle-ci qui m'a fait beaucoup rire
Citation :
Il n'était pas rare que Teppei surprenne des conversations de ses camarades, leur parole fessait généralement grincé des dents le jeune garçon.

Fessait // faisait x)

donc je vais te demander de te relire soigneusement et après c'est tout bon ~
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Teppei Hiroshige
avatar
Messages : 14
avatar
Japonais - Onmyōji
MessageSujet: Re: L'amour d'un père est plus haut que la montagne. L'amour d'une mère est plus profond que l'océan. [Teppei Hiroshige]   Dim 21 Mai - 11:04

Merci Ai. Wink

J'ai relu mon texte Hanako, j'ai viré quelques fautes.
Après moi et l'orthographe ...Crying3

Edit : Un ajout dans Compétence de dernière minute.

Citation :
Il manie aussi le Bō, une arme fait de bambou et ressemble à un grand bâton.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hanako Kuroyuri
avatar
Messages : 1178
avatar
Métis - Yukimura - Bien-être
MessageSujet: Re: L'amour d'un père est plus haut que la montagne. L'amour d'une mère est plus profond que l'océan. [Teppei Hiroshige]   Dim 21 Mai - 12:39

Parfois, je te valide donc ^^

Tu as été ajoutée au groupe des Japonais. Cela te donne un bonus de 50 PA + 50 PA pour avoir choisi un prêtre - chaque mois, pour 300 PA, tu peux figurer au panthéon. On gagne des PA en votant sur les top-sites et en postant sur le site, RP et flood.

Tu peux aussi chercher des relations en créant ta fiche de liens ici, demander une chambre au temple comme logement dans cette section et faire une demande RP en créant un sujet ici ou en regardant les demandes des autres.

Si tu as la moindre question, n'hésite pas à contacter un membre du staff ♥
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
L'amour d'un père est plus haut que la montagne. L'amour d'une mère est plus profond que l'océan. [Teppei Hiroshige]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Feodal Kyoto :: Administration :: Dossiers de la population :: Gestion des Dossiers :: Dossiers Acceptés-
Sauter vers: