Forum RPG tiré de l'univers d'Hakuouki, Feodal Kyoto mêle Japon féodal et fantastique. Pour changer l'Histoire, les dieux envoient leurs élus de 2016 en 1863. Geisha, ninja, rônin du shinsengumi... Onis ou Humains... Réécrivez l'Histoire (NC -18)
 
Forum +18 H/Y/Y
Inspiré du jeu Hakuouki
Aucune connaissance du jeu ou du Japon n'est nécessaire

Partagez | 
 

 Matsudaira no Kyotsune, de la province de Mikawa

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Kyotsune Matsudaira
avatar
Messages : 13
avatar
MessageSujet: Matsudaira no Kyotsune, de la province de Mikawa    Dim 28 Jan - 15:13




KYOTSUNE - MATSUDAIRA

Nom : Matsudaira
Prénom(s) : Kyotsune
Surnom(s) :Kyo, Matsu mais il n’apprécie pas vraiment qu’on emploie des diminutifs pour s’adresser à lui. ( Je vous encourage donc à les utiliser ! )
Âge : 18ans
Né(e) le : (27/01/1846)
À :Province de Mikawa, au sein du clan Mastudaira
Origine : humain
Résidence :Aucune, la route est son seul logis.
Situation familiale : Célibataire - Marié(e) - Veuf(ve).
Groupe : Japonais
Sous-groupe : Rônin qui souhaiterait intégrer le shinsengumi


Compétences

Ayant suivi plusieurs années de cours privés au sein de son fief, il s'y connait dans de divers domaines, mais cela ne veut pas non plus dire qu'il les maîtrise. Il y a une différence entre rester au fond de la classe à rêvasser et véritablement suivre un cours.

La stratégie militaire : Kyotsune n'est pas spécialement mauvais en tant que stratège, mais malheureusement il n'a jamais vraiment pris le temps d'étudier le sujet comme il se doit. Etant plus jeune, il n'avait pas jugé le sujet digne de son intérêt, mais maintenant que ce sujet pourrait l'intéresser, il ne peut  plus l'étudier, ayant été obligé de quitter son fief.

Monter à cheval : On ne peut pas dire que l'équitation soit sa tasse de thé, n'étant déjà pas bien à l'aise en compagnie de la race des équidés, les rares fois qu'il montait, il avait la grâce d'un phoque. Pourtant, même en étant à moitié agrippé à l'encolure de sa monture, il tentait toujours de prendre un air distingué afin de plus ou moins préserver les apparences.

Maniement du sabre : Le jeune homme est plutôt doué dans cette discipline, ayant eu pour maîtres la crème de la crème des instructeurs du fief des Matsudaira. Sa technique laisse tout de même encore un peu à désirer, mais on peut dire qu'il est sur la bonne voie, étant perpétuellement en progrès. Son style est assez unique, il ne frappe jamais là où on l'attend et possède un don pour déstabiliser ses adversaires, que ce soit en les provoquant ouvertement ou en leur lançant des piques acerbes. Plus il déstabilise l'adversaire, plus celui-ci est susceptible de faire des erreurs et laisser des ouvertures.

La chasse : Pour la chasse telle qu'on l'entendait chez la classe guerrière, Kyotsune n'était pas vraiment doué, car qui disait chasse disait aussi chevaux. Après venait la chasse au faucon, ce qui allait un peu mieux, même s'ill avait un peu de mal avec le rapace. Une fois devenu rônin, afin de subvenir à ses besoins il s'était lancé dans la chasse au collet, capturant du petit gibier afin de ne pas mourir de faim. A vrai dire il avait cette pratique en horreur, mais il n'avait guère le choix. Ôter la vie à des animaux le rebutait, encore plus s'il devait les dépecer.

La littérature et les arts : Ce n'est sans doute pas le domaine dans lequel on s'attend à trouver un bushi, pourtant tout au long de l'histoire du royaume du Soleil Levant, de nombreux guerriers ont abandonnés ces activités, bien que normalement ces dernières étaient du ressort des gens de cour. Kyotsune faisait partie des guerriers lettrés. Ayant eu la chance de suivre des études dignes de ce nom, il avait pu se pencher sur des sujets tels que la littérature, les poèmes et même la musique. Beaucoup de guerriers considèrent ces compétences comme inutiles, mais le jeune homme voyait dans les lettres un moyen de s'élever dans la société, comme l'avait fait beaucoup avant lui. L'exemple qui l'avait le plus marqué était celui de Sugawara no Michizane, parti de rien il était devenu conseiller de l'empereur durant Heian, l'un des postes les plus prestigieux. Mais ce n'était pas tout, bien qu'envoyé en exil aux abords de Kyushu, après sa mort, il resta pendant longtemps un personnage important.  Le jeune homme s'était promis d'un jour se rendre à Kyushu et d'aller prier au sanctuaire de Tenshin. Durant son temps libre, Kyotsune s'entraînait à la composition de waka, poèmes de style purement japonais, on ne peut pas dire que cela était glorieux, mais il se débrouillait. Son autre passion était de jouer du shamisen, un espèce de luth à manche long, généralement fabriqué en peau de chat ou de chien.



Caractère

Colère. Voilà le mot qui définit le mieux les sentiments de Kyotsune. Une colère viscérale vis-à-vis de son père, mais aussi de sa situation. Comment avait-il pu tomber aussi bas ? Lui à qui tout semblait sourire. Mais malgré tout, il avait gardé ce côté ambitieux qui le caractérisait si bien. Certes, devenir un haut gradé n'était plus possible, mais il voulait s'en sortir, en finir de cette vie d'errance et de restaurer, comme il le pouvait, son honneur perdu. Comme beaucoup d'insulaires durant cette période de l'histoire, Kyotsune était très attaché à la notion d'honneur, il chérissait celui-ci sans doute plus que sa propre vie. Mais à vagabonder sur les routes, le ventre vide, on a tendance à vite oublier cette notion. Pourtant, le jeune homme s'était toujours débrouillé pour garder la tête haute et toujours aller de l'avant. Savoir rester digne en toutes circonstances, voilà ce que c'était pour lui d'être samouraï.
Avant les récents rebondissements, Kyotsune était réputé pour être un jeune homme posé et réfléchi, qui n'aurait jamais agi de manière impulsive. Bien qu'ambitieux, il sait aussi faire preuve de dévotion, notamment envers le shogun, mais aussi envers ses supérieurs. Bien que pouvant se montrer taquin et condescendant avec certains, il sait aussi faire preuve d'un grand respect. Dans le fond ce n'est pas un mauvais bougre, mais ayant été un enfant plutôt solitaire, il a énormément de mal à tisser des liens avec autrui.



Physique


Cheveux de jais, traits fins presque efféminés, mais gardant une certaine dureté, Kyotsune se plaçait dans les canons de beauté de l'époque. Il n'y avait pas à dire, avec sa chevelure à faire pâlir d'envie les dames de cour et son air assuré, Kyotsune était plutôt beau garçon, un des quelques traits hérité de sa mère, qui contrairement à son illustre ancêtre (Hideyoshi Toyotomi, dit le singe) était réputé pour sa beauté.
Il avait toujours été richement vêtu, portant des vêtements simples mais de qualité, ce qui lui donnait une certaine classe. A présent, porter des vêtements propres était presque devenu un luxe. Le peu d'argent qu'il gagnait passait dans l'alimentaire, et vu la situation du royaume, un misérable sac de riz valait une fortune. Il était vêtu d'un simple yukata en lin, rêche et poisseux, ses épaules couvertes d'un haori bleu foncé de propreté égale, censé le protéger du froid. Il avait tellement voyagé que la semelle de ses jikatabi, pourtant de bonne facture, étaient devenue quasi-inexistante. Pour se protéger du soleil, mais aussi de la pluie, il portait un énorme chapeau de paille. Son apparence était plutôt misérable, lui qui était réputé pour son apparence, ressemblait aujourd'hui à un mendiant. Le seul objet de son ancienne vie qui soit toujours en sa possession était son sabre. Beaucoup de rônin avaient vendu les leurs, portant à la place des répliques en bois, Kyotsune refusait de s'en séparer, même si pour cela il devait mourir de faim. Son sabre lui venait de la famille de sa mère, une arme plutôt simple mais de grande qualité.


Histoire


Matsudaira no Kyohako, haut gradé au sein du clan des Matsudaira, épousa une femme venue du clan Sakuma en Owari, de cette union naquit deux fils, Kyotsune et un frère dont il n'a que peu de souvenirs. Un an après sa naissance, le fief des Matsudaira fut frappé par une forte épidémie de variole, contrairement à sa mère et à son frère, Kyotsune s'en sorti indemne. Sans mère pour parfaire son éducation, le jeune garçon fut envoyé par son père dans une des rares écoles privées du fief. Son père ayant une place privilégiée auprès du daimyo local, puisque ces derniers étaient cousins, il gagnait plutôt bien sa vie et pouvait se permettre de telles dépenses.
Au sein de son école, Kyostsune apprit la discipline militaire ainsi que le maniement des armes, mais aussi celui de la plume et des lettres. Bien qu'il s'en sortait plutôt bien pour ce qui était de l'art de la guerre, le jeune homme éprouvait une affection toute particulière pour les lettres ainsi que les études nationales, très en vogue à l'époque. Les études nationales consistent en un retour en arrière, la mélancolie de l'âge d'or des lettres durant Heian, l'étude des waka ainsi que les mythes du Kojiki, le retour d'un shintoïsme pur. A ses heures perdues, le jeune homme s'entraînait à la composition maladroite de waka.
Malgré son attrait pour les études nationales et son questionnement perpétuel vis-à-vis du système hermétique des classes, Kyotsune vouait un grand respect au shogunat des Tokugawa, le clan Matsudaira étant intimement lié à ce dernier. Mais ce n'était pas les seuls grands noms de sa lignée familiale, bien souvent il avait entendu dire que sa mère, qu'il n'avait malheureusement pas eu la chance de connaitre, n'était autre qu'une descendante éloignée de Toyotomi Hideyoshi, l'un des grands personnages de la période Azuchi Momoyama.
Kyotsune aurait pu vivre une existence paisible et occuper lui aussi un haut poste au sein des samouraïs du fief, mais il en fut tout autre. Il s'avéra que Matsudaira no Kyohako fut accusé de comploter avec des impérialistes contre son daimyo et surtout contre le shogun. N'ayant pas assez de fierté pour se faire seppuku, Kyohako fut banni et devint rônin, ce rang étant héréditaire, il entraînât son fils dans son déshonneur et son infortune. L'entente entre le père et le fils n'ayant jamais été très cordiale, ces évènements lui assenèrent le coup final. Kyotsune en était venu à vouer une haine sans borne pour son géniteur, par sa faute il avait tout perdu, son rang, sa fortune, mais surtout son honneur ! Lui qui se voyait déjà diriger des hommes pour son daimyo se retrouvait à présent rônin, vagabond sans maître et sans un sous. Kyotsune, qui venait tout juste de devenir un homme, se retrouva à errer entre les fiefs, vendant ses services aux plus offrants. Il alla même en Owari, chez les Sakuma, voir s'il avait une chance d'être embauché en tant que pied levé.
Malheureusement il se heurta à un refus. Un rônin resterait rônin, ainsi était fait le système des rangs. Pourtant, lorsqu'il faillit renoncer à tout espoir, il entendit une rumeur parlant d'un groupe armé, exerçant leur pouvoir à Heiankyo ( Kyoto) et ce au nom du bakufu. On racontait que ces derniers accueillaient tous les hommes sans distinction de classe, que son chef, Kondou Isami, ne serait à l'origine qu'un simple paysan. Kyotsune vit là l'occasion de servir à nouveau son shogun et de retrouver son honneur perdu. Sans perdre de temps, il fit route vers la capitale impériale.


IRL

Pseudo : Samandrielle
Âge : 23ans
Découverte du forum : Google est mon ami ! J’étais censée travailler, mais j’ai dérivé ici .
Présence : 2-3j/7( tout dépend de ma charge de travail et du niveau de sadisme de mes professeurs. En vrai si je suis présente trop souvent vous pouvez m'engueuler !)
Commentaire(s) : Euh ? Une fanatique d’histoire japonaise qui rêve de devenir enseignante chercheuse dans ce domaine qui tombe sur un rp qui EN PLUS traite de la période du bakumatsu ? Je suis aux anges !
Bonus de PA à l'inscription ? : RAPPEL : Si vous avez pris un prédéfinis : 50 PA, un personnage dans le groupe japonais : 50 PA, un(e) prêtre(sse) shintoïste : 50 points cumulables).
Avez-vous bien signer le règlement ? Signé !


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Chikage Kazama
avatar
Messages : 1018
avatar
Oni
MessageSujet: Re: Matsudaira no Kyotsune, de la province de Mikawa    Dim 28 Jan - 19:06

Bienvenue sur le forum!

Contente de savoir que tu sembles avoir trouvé ton bonheur avec FK. Ton début de fiche est très prometteur, on sent que tu connais les bases de l'univers historiques - n'hésite pas à nous faire remonter toute critique ou remarque, puisque tu es calé sur le sujet o/

Je ne sais pas qui de Hanako ou moi va se charger de ta validation, donc en cas de question, n'hésite pas à nous contacter tous les deux.

A tout bientôt ♫
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kyotsune Matsudaira
avatar
Messages : 13
avatar
MessageSujet: Re: Matsudaira no Kyotsune, de la province de Mikawa    Dim 28 Jan - 21:49

Merci beaucoup !

Je crois que j'ai plus que trouvé mon bonheur, cela faisait quelques mois que je désespérait de ne pas trouver de forum dans le genre et puis cette après midi je suis venue échouer ici ! ^w^/
Pour l'instant je n'ai pas vraiment trouvé d'incohérence notable, surtout que la base étant le jeu Hakkuouki, il ne doit pas y en avoir beaucoup, vu que le jeu suit fidèlement l'histoire ( bon a part l'histoire des Razetsu • 3 • ce qui est dommage ).

J'aurais une petit question, est-ce que je peux commencer le rp en tant que rônin et par la suite intégrer le shinsengumi ? Et j'aurais aussi aimé savoir comment ça se passait au niveau des rang au sein du shinsengumi ?

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Chikage Kazama
avatar
Messages : 1018
avatar
Oni
MessageSujet: Re: Matsudaira no Kyotsune, de la province de Mikawa    Dim 28 Jan - 21:55

Hello

Bien entendu, ton personnage peut progresser dans les intrigues, et notamment intégrer le shinsengumi. Le quitter si envie, etc. Qui sait, il pourrait repasser samourai après une quête?

Pour les rangs, il n'y a pas de système. Les places de capitaines des prédef son réservées aux prédef. Un personnage qui commence peut prétendre à un poste de capitaine ou de sous-capitaine, on voit ça surtout au niveau RP et à la logique - si le personnage est débutant en escrime, par exemple, il ne peut pas devenir comme ça capitaine. Pour ton gars, on verra donc quand on y sera ^^

Voilà o/
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hanako Kuroyuri
avatar
Messages : 1255
avatar
Metis
MessageSujet: Re: Matsudaira no Kyotsune, de la province de Mikawa    Lun 29 Jan - 0:09

Bienvenueeeeee ♥️ En espérant que tu te plaises parmi nous!

Et rien à voir, mais même s'il est clairement fantastique, j'ai découvert y'a pas longtemps qu'en réalité, il se basait sur une superstition historique ! A cause du vin notamment :p Si ça t'intrigue : http://hakuouki-history.tumblr.com/post/165820454329/vampires-of-the-meiji-restoration ^^ (De manière général je trouve ce blog très cool pour sa comparaison entre le jeu/la réalité historique. Si cette période t'intéresse je te le conseil!)

bon courage pour ta fiche, elle a l'air super prometteuse effectivement ♥️
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kyotsune Matsudaira
avatar
Messages : 13
avatar
MessageSujet: Re: Matsudaira no Kyotsune, de la province de Mikawa    Lun 29 Jan - 21:02

Bonsoir ! ♥️

Oui, nous verrons bien ! Bon en même temps je l'aurais mal vu capitaine, on va viser le bas de l'échelle pour commencer. Et puis après tout, qui sait ? Peut-être deviendra-t-il poète. ( Enfin j'en doute, vu le niveau ) Ou acteur de kabuki !

Merci beaucoup ! ♥️
Au mon dieu ! Bien sure ce blog à l'air génial ! En plus c'est une période qu'on a passé vite fait en cours sans trop s'attarder, alors qu'il y a vraiment matière à travailler ! Bon faut juste que je me force à lire en anglais, mais dès qu'il y a des choses à apprendre je suis partante ! Encore merci !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Chikage Kazama
avatar
Messages : 1018
avatar
Oni
MessageSujet: Re: Matsudaira no Kyotsune, de la province de Mikawa    Mer 31 Jan - 20:20

Pilou

Ta fiche est-elle finie, et prête à la modération? Si oui, je te conseille de bien te relire, car là, il y a beaucoup (trop) de fautes, souvent d'inattention. Tout le monde fait des fautes, moi la première, et sur FK, on n'est pas à la court martiale d'orthographe (malgré mon désir profond, Hanako fait barrage de toutes ses forces ^^). Cependant, nous voudrions tout de même garder un certain niveau, surtout sur les présentations.

A toi de me dire ^^
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kyotsune Matsudaira
avatar
Messages : 13
avatar
MessageSujet: Re: Matsudaira no Kyotsune, de la province de Mikawa    Ven 2 Fév - 0:12

Hey !
Je pense que je commence à tenir le bon bout !
J'ai essayé de corriger le maximum de fautes (j'ai notamment utilisé le jocker "appel à un ami" • 3 •), j'espère que c'est mieux. Je vais faire de mon mieux pour en faire le moins possible, c'est un peu ma bête noire ^^".
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hanako Kuroyuri
avatar
Messages : 1255
avatar
Metis
MessageSujet: Re: Matsudaira no Kyotsune, de la province de Mikawa    Sam 3 Fév - 9:46

*high five Kyo* Moi aussi j'ai détesté l'orthographe longtemps (et toujours un peu maintenant XD) et les RPG m'ont beaucoup aidé à m'améliorer perso donc j'espère que tu vaincras le traumatisme aussi !

Sinon rien à dire sur ta fiche, on sent que tu t'y connais et ton personnage promet ! Je te valide dès que tu as enlevé un petit détail :
Citation :
Après sa mort, il entra au panthéon shintoïste en tant que Tenshin, dieux des lettres et de la réussite. Le jeune homme s'était promis d'un jour se rendre à Kyushu et d'aller prier au sanctuaire de Tenshin.
Le panthéon japonais étant constitué de 8000 / infinité de dieu, on a décidé d'en faire une liste restreinte et donc on évite d'utiliser les autres, surtout que là ça relève du détail^^
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kyotsune Matsudaira
avatar
Messages : 13
avatar
MessageSujet: Re: Matsudaira no Kyotsune, de la province de Mikawa    Dim 4 Fév - 18:09

*high five*
En fait c'est pas que je déteste l'orthographe, je crois que c'est l'orthographe qui me fuit ! ( Je crois que le fait de ne plus rien rédiger en français à cause des études, ça n'aide pas non plus) C'est aussi un peu pour ça que j'ai décidé de reprendre le rp après cinq ans de pause !
Je vais essayer de rectifier ça !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hanako Kuroyuri
avatar
Messages : 1255
avatar
Metis
MessageSujet: Re: Matsudaira no Kyotsune, de la province de Mikawa    Mar 6 Fév - 20:35

c'est trois fois rien, dis nous quand c'est modifié que je puisse te valider <3

Et joyeux anniversaire d'ailleurs !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kyotsune Matsudaira
avatar
Messages : 13
avatar
MessageSujet: Re: Matsudaira no Kyotsune, de la province de Mikawa    Mer 7 Fév - 19:59

Modification effectuée ! =w= /
Merci beaucoup ! ♥️
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hanako Kuroyuri
avatar
Messages : 1255
avatar
Metis
MessageSujet: Re: Matsudaira no Kyotsune, de la province de Mikawa    Mer 7 Fév - 20:19

Sur ce je te valide ♥️ N'oublie pas d'aller recenser ton avatar dans le bottin. Tu peux aussi créer une fiche de lien selon ta convenance. Si le besoin se fait sentir, tu peux demander un logement ici même si ce n'est pas nécessaire si tu vas au Shinsengumi.

Le meilleur pour la fin, pour trouver un RP n'hésites pas à regarder les demandes présentent dans ce sujet ou à en faire une toi même. Tu peux aussi venir bavarder sur le discord c'est un lien d'échange tranquille^^

Bon jeu parmi nous ♥️
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: Matsudaira no Kyotsune, de la province de Mikawa    

Revenir en haut Aller en bas
 
Matsudaira no Kyotsune, de la province de Mikawa
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Feodal Kyoto :: Administration :: Dossiers de la population :: Gestion des Dossiers :: Dossiers Acceptés-
Sauter vers: