Forum RPG tiré de l'univers d'Hakuouki, Feodal Kyoto mêle Japon féodal et fantastique. Pour changer l'Histoire, les dieux envoient leurs élus de 2016 en 1863. Geisha, ninja, rônin du shinsengumi... Onis ou Humains... Réécrivez l'Histoire (NC -18)
 
Forum à intrigues, rating +18 (complots, guerres, H/Y/Y autorisés)
Aucune connaissance du jeu ou du Japon n'est nécessaire
Inspiré du jeu Hakuouki

Partagez | 
 

 La french touch - Adel la Fayette [Terminée]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Adel la Fayette
avatar
Messages : 19
avatar
MessageSujet: La french touch - Adel la Fayette [Terminée]   Lun 12 Mar - 22:01





Adel La Fayette

Nom : la Fayette
Prénom(s) : Adel
Surnom(s) :
Âge : 30 ans
Né(e) le : 1er mai 1834
À :Château de Chavaniac
Origine : Française
Résidence : Ambassade française à Kyoto
Situation familiale : Marié
Groupe : Humains
Sous-groupe : étranger, diplomate



Compétences


Maniement des armes à feu: 8/10, son éducation militaire lui a permis de perfectionner encore et encore son maniement des armes à feu. Adel jouit d'une excellente visée et d'une rigueur toute militaire et efficace dans leur maniement. Il a une préférence pour les pistolets, bien plus faciles à porter et à dissimuler.
Maniement des armes blanches: 4/10, elles ne sont guère plus utilisées que pour l'apparat. Et si Adel défile très bien avec, s'en servir comme moyen d'autodéfense réellement efficace… C'est une autre histoire.
Aptitudes aux mondanités occidentales: 9.5/10, l'humain est un animal social, Adel en est bien la preuve. Le jeune homme va toujours vers les autres, les jeux sociaux il connaît cela sur le bout des doigts et il entretient une large gamme de sujets de conversation possibles: de la littérature aux potins et ragots en passant par la politique et la chasse. Il est d'une compagnie et d'une conversation très agréables.
Aptitudes aux mondanités japonaises: 3/10, deux mois est une période trop courte pour avoir de réelles connaissances sur la culture japonaise, qui est loin d'être simple. Adel a cruellement besoin d'un guide pour faire ses débuts dans le pays du Soleil levant et ainsi éviter de provoquer un bête incident diplomatique. La prudence est de mise.
Caractère


Adel est une homme  faisant preuve d'un calme exemplaire, il ne semble jamais dans la hâte ou emporté par ses émotions. Mais toujours à être en train de voguer sur les eaux calmes et sereine d'un lac. Mais il faut toujours se méfier de l'eau qui dort, n'est ce pas ?
Adepte de littérature il se renseigne toujours sur les dernières sorties du moment, apprécie grandement les romans feuilletons et les pièces de théâtre de Dumas comme les recueils de poésie des romantiques et leurs romans. Se tenant aussi au courant de l'avant garde, il a d'ailleurs dans sa bibliothèque personnelle un exemplaire des sulfureuses Fleurs du Mal de Baudelaire.
Toujours très aimable et poli, Adel excelle dans la diplomatie. Il est un excellent médiateur en cas de conflits, ouvert ou non; et cherchera toujours à orienter les deux partis vers une sortie pacifique.
Le français est d'un naturel prudent et réfléchi, il ne se lance jamais dans un entreprise sans l'avoir examinée dans sa globalité, et en avoir évalué les risques. Cette prudence n'empêche pas un certain orgueil, Adal La Fayette est quelqu'un de fier, fier de son sang et de sa naissance. Fier de sa patrie, la France qui est pour lui la plus belle et grande nation du monde. Adel n'hésiterai pas à donner sa vie pour son pays, ni à tuer, mentir, trahir, berner pour cela. S'il n'est pas cruel ou assoiffé de sang, il est néanmoins partisan du mal nécessaire. Il éprouve une admiration matinée de défiance à l'égard de la culture japonaise, ne la connaissant pas encore assez bien pour émettre un jugement définitif sur elle. Il ne demande cependant qu'à apprendre.
Il attache une grande importance au paraître et accorde donc une grande importance aux apparences. Sans tout autant tomber dans le piège de s'y fier.
Physique


Le français est quelqu'un de grand et d'élancé. Son corps svelte a été marqué par les entraînements militaires de son adolescence, les muscles sont donc toujours là. Toujours élégant et habillé à la mode occidentale, Adel peut presque faire figure de dandy dans l'importance qu'il apporte aux détails de ses tenues.
Son visage est fin et harmonieux. Un nez droit, des lèvres bien dessinées et délicatement ourlées, elles sont souvent étirées en un sourire ce qui accentue la douceur de ses traits. Douceur qui se retrouve dans les grands yeux bruns , dans leurs forme qui leur confèrent une grande douceur ainsi qu'à son visage. Sous son oeil gauche il possède  un petit grain de beauté.
Adel est doté d'une magnifique paire d'yeux bruns brillants d'intelligence, et de courts cheveux bruns lisses et soyeux qu'il coiffe toujours soigneusement.
Sur son tout le long de son avant-bras droit, Adel a cicatrice blanche et ancienne, bien qu'encore assez marquée. Un souvenir de son enfance avec ses frères et soeurs, un jeu dans la rivière qui a mal tourné. Le jeune Adel a glissé et s'est ouvert le bras sur une arrête tranchante d'un rocher.
Histoire


Adel est  né dans une prestigieuse famille de la noblesse française. Une de ces familles qui résiste à tout que ce soit une Révolution, un Coup d'Etat, un Empire, une Restauration, une République (aussi courte et faiblarde soit-elle), un nouveau Coup d'Etat et un Second Empire. Bref une de ces familles qui fait contre vent et marée, que presque rien ne semble pouvoir ébranler ou jeter à terre. Adel est né avec une cuiller en argent dans la bouche. Troisième enfant d'une fratrie de sept: Quatre garçons et trois filles, dans l'ordre: Joseph, Lavinia, Adel, Philippe et Cléante (des vrais jumeaux), Marie-Sophie et Aliénor. Une famille orgueilleuse aussi qui compte parmis ses membres le grand nom de Gilbert du Motier de La Fayette. Un nom dont on s'enorgueillit depuis toujours aux yeux d'Adel qui lui aussi a grandi dans l'admiration de ce grand-cousin décédé quelques années avant sa naissance. Oh Adel n'a pas été élevé que dans le culte d'une seule idole. Non très tôt on avait placé deux idoles rayonnantes et maîtresses dans sa vie. L'image de Gilbert du Motier de La Fayette et la France. Le petit Adel a grandi dans l'amour inconditionnel de son pays. Pour lui la France est une grande nation, si ce n'est la plus grande. Dès son plus jeune âge il se préparait à contribuer à la grandeur de sa Nation. Lorsqu'il jouait sur son cheval de bois il était tel Napoléon ou son grand cousin, un vaillant général conquérant territoires et richesses, apportant sa pierre à l'édifice glorieux de son pays. Il se voyait comme le chevalier Roland, Charles Martel défendant sa patrie de vils barbares, auréolé de gloire et de lumière.
Sa petite enfance a été marquée de récit épiques et patriotiques. D'une éducation stricte propre à ce siècle aussi. Ses parents, bien que distants comme la grande majorité de l'aristocratie et de la haute bourgeoisie, tenaient à l'excellence de leur fils. En temps que fils cadet, Adel n'aurait jamais en héritage la fortune familiale et sa tête. Cependant ses parents le destinaient à un autre avenir.
Ainsi à ses dix ans le jeune Adel quitta la maison pour rejoindre l'Académie militaire.
Là bas il reçoit une formation poussée en stratégie, maniement des armes à feu et approfondissement de l'équitation, en plus des matières plus classiques, telles que le grec, le latin, les mathématiques, la rhétorique et l'histoire. Si le jeune garçon au cours de ses années de formation de fait pas preuve d'une habilité incroyable au maniement des armes, bien qu'il se débrouille assez bien au maniement des armes à feu et à la visée, il se démarque des autres étudiants par ses aptitudes à la diplomatie et à la stratégie. Au cours de ses années passées à l'Académie Adel vit aussi ses premiers émois. Que ce soit lorsqu'il se rend un jour de permission en ville dans une maison close pour la première fois, ou juste face à ses camarades. C'est là-bas qu'Adel échange son premier baiser. Fugacement, prestement, dans l'ombre des haies du domaine. Un souvenir chéri. Un souvenir tue et caché, même si le plaisir fut partagé. Jamais ils n'allèrent plus loin tous les deux, trop conscient du haut de leur quatorze ans des risques qu'ils couraient si jamais cela venait à se savoir. Ne demeure que le regret, la douceur de cet instant et l'idéal de ce qui aurait pu être mais n'a jamais été.
Il noue aussi de fortes amitiés, que ce soit avec Théophile dont les lèvres resteront toujours associées dans son esprit au parfums piquant du buis, Anthony et Fabrice qui eux ne seront restés que des amis très proches et fidèles,ou encore Boniface et Albert. Une bande d'amis très liée, toujours prête à se soutenir mutuellement. Adel ne perdra jamais le contact avec le groupe, entretenant avec chacun d'eux une correspondance régulière.
Alors qu'il sort de l'Académie le jeune homme décide de ne pas rejoindre les rangs de l'armée, pas sur les champs de batailles directement du moins. Ses relations ainsi que son mérite lui permettent d'obtenir un poste dans l'Administration au Ministère de la Défense. Adel a alors vingt ans. Il y travaille et y prend du grade durant cinq ans, avant qu'on ne lui propose un poste et une promotion aux Affaires Étrangères. Qu'il accepte, quatre ans plus tard il épouse Mariane-Léopoldine, une jeune femme de sept ans sa cadette fille de grands bourgeois. Ce mariage n'a rien d'amour mais tout de raison, les deux époux sont parfaitement lucides et cyniques sur la question. Ce qui ne les empêchent pas d'entretenir une relation et des échanges cordiaux, chacun tolérant les maîtresses et amants de l'autre (Adel cumulant les deux, bien qu'ayant une certaine préférence pour les hommes), du moment qu'ils ne sont pas exposés au grand jour. Le jeune époux y apporte un soin évident depuis son adolescence, dissimulant son penchant pour les hommes depuis son adolescence, trop conscient de tout ce que celà pourrait lui coûter si jamais cette attirance venait à être connue et exploitable par les mauvaises personnes… Alors il ne l'exprime qu'avec une prudence extrême, dans des espaces protégés, sans jamais s'attacher. Toujours prêt à partir et à laisser tout derrière lui au moindre doute de fuite. Et il faut dire que les demies mondaines qu'il entretient et côtoient, toujours dans les limites de la bienséance en public, sont d'assez bon alibis pour détourner les soupçons. Cela lui évite sans nul doute bien des ennuis.
Adel continue sa carrière aux Affaires étrangères profitant de ses liens noués avec l'armée et la haute bourgeoisie, qui sont il faut bien le dire de puissant atouts pour obtenir de l'avancement avec son travail toujours excellent, jusqu'à ce qu'on lui propose le poste d'ambassadeur au Japon. Ce qu'Adel accepte sur le champ, c'est une opportunité de carrière qui ne se refuse pas. Durant les mois que prennent son voyage vers le pays du Soleil Levant le français apprend le japonais et les bases des us et coutumes auprès d'un commerçant hollandais.
Actuellement la France soutient le shogun, mais selon la tournure des évènements qu'Adel constatera la position de sa patrie pourrait bien changer.
IRL

Pseudo : Tsuki Hoshino
Âge : 19 ans
Découverte du forum : c'est un DC, je suis Ai ^^
Présence : Xj/7
Commentaire(s) :
Bonus de PA à l'inscription ? : RAPPEL : Si vous avez pris un prédéfinis : 50 PA, un personnage dans le groupe japonais : 50 PA, un(e) prêtre(sse) shintoïste : 50 points cumulables).
Avez-vous bien signer le règlement ? C'est fait ! Signature du règlement


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Chikage Kazama
avatar
Messages : 1035
avatar
Oni
MessageSujet: Re: La french touch - Adel la Fayette [Terminée]   Mer 14 Mar - 16:50

Hello

Bravo pour ce DC, depuis le temps que tu en parlais ^^ Bon, pour la forme, je fais les gros yeux:

Citation :
Les doubles et triples comptes sont possible du moment que tous les personnages sont actifs et ont au moins un RP fini chacun. Pour avoir un DC, il suffit de contacter le staff et de d'attendre le feu vert.

M'enfin, comme j'ai dit, on était au courant que tu voulais faire CE perso, donc, je fais juste ma garante des règles et règlements.

En ce qui concerne ton perso, rien à dire à part 2 éléments, qui se recoupent:
- Aptitudes aux mondanités: 9.5/10 = merci de préciser que c'est pour les mondanités occidentales.
- Le voyage par bateau entre la France et le Japon durant à peu près deux mois (je me base sur la mission militaire de 1867 clic pour annoncer ce chiffre), j'en déduis que ton perso parle à peu près le basique et connaît juste les premiers degrés de la société japonaise, les us et coutumes fondamentaux. Du genre "mondanités : 3/10"
Si ce n'est pas ça, merci de reprendre la fiche pour argumenter des connaissances plus poussées. Sinon, merci de me dire que c'est bien ça, et on pourra valider o/

Voilààà +++
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Adel la Fayette
avatar
Messages : 19
avatar
MessageSujet: Re: La french touch - Adel la Fayette [Terminée]   Mer 14 Mar - 19:55

Désolée ^^"

J'ai apporté les modifications demandées o/
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Chikage Kazama
avatar
Messages : 1035
avatar
Oni
MessageSujet: Re: La french touch - Adel la Fayette [Terminée]   Dim 18 Mar - 14:16

Et voilà, officiellement validé o/
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: La french touch - Adel la Fayette [Terminée]   

Revenir en haut Aller en bas
 
La french touch - Adel la Fayette [Terminée]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Feodal Kyoto :: Administration :: Dossiers de la population :: Gestion des Dossiers :: Dossiers Acceptés-
Sauter vers: